Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Haute-Normandie. Budget 2009 : un budget anticrise pour la Seine-Maritime

Publié le 23/01/2009 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le département de Seine-Maritime a adopté le 16 décembre un budget primitif 2009 en très légère hausse à 1,8 milliard d’euros contre 1,790 milliard d’euros en 2008. A 1,107 milliard, les dépenses de fonctionnement y sont en hausse de 6,15% par rapport à 2008, cependant que les dépenses d’investissement diminuent de 3,65% à 720 millions d’euros. De leur côté, les recettes d’investissement reculent de 5,5%, à 629,8 millions d’euros alors que les recettes de fonctionnement augmentent de 6,5% à 1,2 milliard. En ce qui concerne les dotations de l’Etat, elles augmentent de 0,7% en fonctionnement en s’inscrivant dans le budget primitif à 224,6 millions, et de 8,7% en ce qui concerne le FCTVA, à 25 millions.
Quant à la dette, elle s’élève, pour l’emprunt et assimilé à 572 millions, sa répartition étant de 38,17 % de fixe et 61,83 % d’indexé. A l’occasion du vote, le président de la collectivité a rappelé les contraintes liées à la crise économique et au non paiement par l’Etat de 182 millions de compensations depuis le lancement de la décentralisation, pour établir ce budget. Contraintes qui se traduisent par différentes augmentations des impôts, 1,94% pour la taxe foncière du bâti et 0,96% pour la taxe d’habitation, cependant que la taxe sur le foncier non bâti passe de 22,74 à 26,09 et la taxe professionnelle de 7,14 à 8,19.
«En période de crise, ou l’on fait le dos rond et après l’on constate les dégâts, ou l’on essaie de faire face », a précisé le président pour expliquer ces hausses, « Nous avons choisi d’intervenir massivement pour soutenir l’activité et l’emploi au travers des projets, routes, collèges…, tout en gardant nos priorités, l’action sociale, l’éducation et le logement». Les élus ont par ailleurs voté la mise en place d’une première enveloppe d’urgence de 3 millions d’euros pour aider les entreprises en grande difficulté.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Haute-Normandie. Budget 2009 : un budget anticrise pour la Seine-Maritime

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement