Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • Baromètre Protys amiante 2019 : état des lieux sur le risque amiante lors de travaux sur voirie

Cet article vous est proposé par Protys

Baromètre Protys amiante 2019 : état des lieux sur le risque amiante lors de travaux sur voirie

Publié le 14/11/2019 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

industrial landscape with rollers that rolls a new asphalt in the roadway. Repair, complicated transport movement.
industrial landscape with rollers that rolls a new asphalt in the roadway. Repair, complicated transport movement. Getty Images/iStockphoto
La loi El Khomri de 2016 introduit le repérage de l’amiante avant tout travaux, y compris ceux sur voirie. Dès lors, les maîtres d’ouvrage doivent faire rechercher la présence ou non de substances nocives en phase de préparation des chantiers. Afin de suivre la perception des professionnels sur les différents enjeux liés à cette réglementation, PROTYS réalise depuis deux ans un « baromètre amiante ».

La nouvelle réglementation amiante issue de la loi El Khomri renforce les obligations des différentes parties prenantes lors de travaux sur voirie. L’objectif : mieux protéger la santé des salariés travaillant sur les chantiers ainsi que des riverains. C’est au maître d’ouvrage, donneur d’ordre, et plus généralement à la personne physique ou morale qui commande les travaux qu’incombe la responsabilité de mettre à disposition toutes les informations nécessaires à l’entreprise de travaux pour permettre une bonne prévention du risque avant le lancement du chantier. Dans ce cadre, dès le stade projet, il doit faire rechercher la présence éventuelle d’amiante. Cette recherche donne lieu à un rapport dit R.A.T. (Repérage Amiante avant Travaux) qui mentionne, le cas échéant, la présence, la nature et la localisation de matériaux ou de produits contenant de l’amiante. Une norme est attendue d’ici 2020 afin de préciser les modalités de réalisation de ces repérages.

État des lieux

Dans ce contexte d’évolution réglementaire, PROTYS réalise depuis 2018 un Baromètre amiante. Celui-ci dresse un état des lieux de la perception du risque amiante par les professionnels : maîtres d’ouvrage, opérateurs de repérage, entreprises de travaux, gestionnaires de voirie et exploitants de réseaux. L’enjeu est d’évaluer comment ils appréhendent ces nouvelles obligations et quelles pratiques ils mettent en œuvre pour s’y conformer.

Premier constat en 2018 : bien que l’amiante soit au cœur de l’actualité, le risque amiante semble sous-estimé. Seuls 37% des professionnels interrogés considèrent qu’il représente un risque fort. Et si 95 % d’entre eux estiment que la présence d’amiante industriel doit être analysée en amont des travaux, ils ne sont que 54 % à penser qu’il faut également rechercher l’amiante environnemental, présent à l’état naturel dans les granulats des enrobés.

L’étude 2018 met aussi en exergue la faible connaissance de la future réglementation. Seules 33 % des personnes interrogées sont au courant du projet de norme et suivent le sujet et 21 % n’en ont jamais entendu parler. Cette méconnaissance implique une difficile maîtrise des obligations de chacun des acteurs : seuls 9 % des interrogés s’estiment à 100% conforme dans le cadre de leurs chantiers de voirie.

Un an plus tard, qu’en est-il ? PROTYS a réalisé cet été l’édition 2019 de son baromètre. En avant-première, un premier chiffre de l’étude : seulement 16% des professionnels s’estiment parfaitement conformes à la réglementation dans le cadre de leurs travaux sur voirie. Une hausse relative par rapport à 2018, certes, mais avec de nombreuses questions qui subsistent : quelle évolution de la perception des risques liés à l’amiante ? Quelle connaissance de la réglementation ? De nouvelles priorités ont-elles émergé pour les professionnels face au risque amiante ?

Les professionnels peuvent découvrir, en exclusivité, les résultats lors du Salon des Professionnels de l’Amiante. Rendez-vous les 13 et 14 novembre prochains.

Une solution innovante : DIAMATYS

PROTYS, opérateur numérique de référence en matière de démarches administratives pour les travaux à proximité des réseaux, a développé DIAMATYS. Cet outil innovant simplifie l’instruction du risque amiante. DIAMATYS permet de centraliser et de visualiser immédiatement tous les R.A.T. déjà réalisés sur une cartographie, à l’échelle nationale. La capitalisation et le partage des informations existantes permettent à tous, maîtres d’ouvrage, entreprises de travaux, gestionnaires de voirie, de rationaliser coûts et temps associés à leurs nouvelles obligations, tout en bénéficiant d’une traçabilité totale. Une solution en plein essor, avec déjà plusieurs dizaines de milliers de rapports depuis son lancement.

Contenu proposé par PROTYS.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Baromètre Protys amiante 2019 : état des lieux sur le risque amiante lors de travaux sur voirie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement