Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Le Plan national pour le numérique inclusif reste méconnu, mais les collectivités agissent

Etude « La Gazette » – groupe Up

Le Plan national pour le numérique inclusif reste méconnu, mais les collectivités agissent

Publié le 18/11/2019 • Par Isabelle Raynaud • dans : France

peterschreiber-Adobe-ordi-servicenumerique
peterschreiber.media via Adobe Stock
Si les annonces concernant l'inclusion numérique ont déjà un an, l'étude menée par « La Gazette », en partenariat avec le groupe Up, montre que le plan gouvernemental ad hoc reste peu connu dans les territoires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En septembre 2018, le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi lançait officiellement le Plan national pour le numérique inclusif. Un an après, l’étude que nous avons réalisée en partenariat avec le groupe Up auprès d’élus locaux et d’agents territoriaux (1) montre que le dispositif reste largement méconnu dans les territoires : 58 % des personnes interrogées n’en connaissent en effet pas les objectifs, alors que 45 % font partie d’une collectivité ayant mis en place une stratégie d’inclusion numérique.

Graph1_Inclusion numérique
Graph2_Inclusion numérique
Pourtant, le besoin est là. On estime que 13 millions de Français sont éloignés du numérique : ils n’utilisent pas ou peu internet et se sentent en difficulté avec ses usages. Parmi les CCAS et CIAS, 54 % considèrent que la cause principale du non-recours aux droits vient de la dématérialisation, selon une enquête menée en 2018 par l’Union nationale des CCAS et CIAS.

Détecter les publics

« Le numérique est un outil d’accès aux droits pour beaucoup de Français, avec la simplification de certaines démarches et l’ouverture 24 heures sur 24 que permet internet, rappelle Orianne Ledroit, directrice de la mission société numérique. Mais, pour d’autres, la dématérialisation engendre des difficultés supplémentaires. » Le plan vise donc à détecter les publics, à les accompagner dans leurs démarches en ligne, à aider les agents qui leur répondent et à structurer l’offre de soutien pour la rendre plus visible. Orianne Ledroit détaille « trois grands axes d’intervention » : pour les publics qui ne seront jamais capables d’utiliser seuls le numérique ; pour ceux qui ont besoin d’être formés ; pour les organismes de proximité qui aident ces deux publics. Pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas utiliser les outils numériques, il faut garder un contact humain et « sécuriser le faire à la place de » afin que l’aidant ne soit juridiquement pas responsable d’une erreur.

Pour cela, le dispositif « Aidants Connect » sera déployé courant 2020. Il créera un « compte aidant » pour que les travailleurs sociaux, notamment, n’aient plus à conserver les mots de passe des usagers.

Afin de financer les besoins de formation, le gouvernement a lancé le pass numérique, que 38 % de notre panel répondant envisage de mettre en place .

 

Graph3_Inclusion numérique

 

La plupart des collectivités devront néanmoins attendre puisque, pour le moment, seules 48 ont été sélectionnées dans l’appel à projets… Dans ces territoires, les personnes ayant besoin de formation au numérique se verront remettre des chèques, sur le modèle des titres-restaurant, afin de payer des services d’accompagnement numérique. Pour ce faire, les aides de l’Etat s’élèvent à 6 millions d’euros, les collectivités ajoutant 4,5 millions.

« Le but est que cela soit un financement d’usage et de service, pas de fonctionnement. Les mairies ont été les principales financeuses de l’inclusion numérique, alors que ce ne sont pas elles qui dématérialisent le plus. Le pass est fondé sur le principe du pollueur-payeur », explique Orianne Ledroit. Les mairies récupéreront ainsi des pass financés par des organismes qui dématérialisent.

Pas de réouverture de guichet

Une initiative qui doit donc venir soulager les collectivités dans la première difficulté qu’elles rencontrent pour mettre en place de l’inclusion numérique : le manque de moyens financiers (voir le graphique n° 6). Mais il ne faut pas qu’elles se leurrent car même si les services de l’Etat ont compris que certaines personnes ne seront jamais autonomes face au numérique, ils ne rouvriront pas de guichet.

Graph6_Inclusion numérique

« Ce n’est pas plus mal, assure la directrice de la mission société numérique. Les structures qui ont pris le relais doivent être financées, y compris par l’Etat. C’est le rôle du pass numérique. » La mission espère donc beaucoup du déploiement des maisons de service au public qui feront office de guichet, mais aussi, la directrice l’espère, de lieux de formation.

 

Un intérêt pour les collectivités

Même si moins de la moitié des répondants appartiennent à une collectivités qui a mis en place des actions d’inclusion numérique (voir graphique 1), ils ont conscience de l’intérêt de mettre en place ces politiques, qui favorisent le liens avec les administrés.

Graph4_Inclusion numérique

Graph5_Inclusion numérique

Références

  • Méthodologie : étude réalisée en ligne par Infopro Digital études pour « La Gazette » et groupe Up du 20 juin au 19 juillet 2019 auprès de 238 élus et agents.

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 Etude réalisée en ligne par Infopro Digital études pour "La Gazette" et groupe Up du 20 juin au 19 juillet 2019 auprès de 238 élus et agents. Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Plan national pour le numérique inclusif reste méconnu, mais les collectivités agissent

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement