Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Pesticides : le maire interdit de les interdire à Viviers-sur-Artaut

Publié le 06/11/2019 • Par Frédéric Marais • dans :

pesticides Stefan Thiesen
CC by Stefan Thiesen
A contre-courant d’autres édiles, le maire de cette commune viticole auboise a pris, le 24 octobre dernier, un arrêté visant à empêcher la création de zones tampons bannissant l’usage de produits phytosanitaires entre les cultures et les habitations.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Aucune zone de non-traitement ne sera créée sur le territoire de Viviers-sur-Artaut » : précédé de brèves considérations sur la situation locale, le texte de l’arrêté est plutôt lapidaire. Provocation d’un maire rural à rebours de l’air du temps ? Ancien exploitant agricole et viticole à la retraite, Michel Cornet, 68 ans, parle plutôt de la nécessité « d’alerter la population » et de « faire réfléchir les gens ».

Arguments techniques et économiques

Le premier argument de ce maire sans étiquette, qui se dit prêt à rempiler, est d’ordre économique. Dans cette commune de 130 habitants, cernée par 90 hectares de vignoble en AOC Champagne, « tout le monde vit directement ou indirectement de la vigne. C’est un facteur de revenus essentiel pour une partie importante de la population », précise-t-il dans l’arrêté qu’il a signé avec l’assentiment de son conseil municipal.

La suite de l’argumentaire aborde la question sous un angle technique. « L’agriculture et la viticulture ont changé. On ne traite plus comme dans le temps. Les produits sont moins nocifs et le matériel antidérive utilisé par les exploitants empêche tout désagrément. Personnellement, je ne suis pas écologiste, mais j’aime la nature. On ne peut pas nous taxer de pollueurs. » Côté pollution, la commune a déjà donné. Son eau porte encore la trace de pesticides interdits depuis longtemps, avec un traitement au charbon actif pour éliminer « les désherbants du passé ».

Un site œnotouristique

La situation géographique particulière de Viviers-sur-Artaut explique aussi l’inquiétude de son premier magistrat et d’une partie de ses administrés face à d’éventuelles interdictions d’épandage : le village a été bâti au creux d’un vallon et les ceps poussent littéralement au pied des maisons, offrant l’un des plus beaux panoramas de la région. Un site œnotouristique vient du reste d’ouvrir dans l’ancien prieuré afin de tirer parti de toute cette richesse patrimoniale et paysagère. Michel Cornet craint que « si l’on dénature le village en retirant 100 m de vignes tout autour, ce site n’aura plus lieu d’être », rappelant au passage que Viviers-sur-Artaut s’est métamorphosé à partir des années 1960 et qu’il s’enorgueillit de ses 3 Fleurs.

Soutenu semble-t-il par la majorité de ses concitoyens, félicité par deux autres maires aubois pour son initiative, encouragé publiquement par la FDSEA et la chambre d’agriculture de l’Aube, l’élu attend maintenant le retour de la préfecture, sans trop nourrir d’illusions sur ce qu’il adviendra de son arrêté à l’issue du contrôle de légalité.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pesticides : le maire interdit de les interdire à Viviers-sur-Artaut

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement