logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/647440/gestion-de-crise-il-faut-mettre-les-collectivites-au-coeur-du-dispositif/

RISQUES INDUSTRIELS
Gestion de crise : il faut mettre les collectivités au cœur du dispositif
Alexandra Delmolino | A la une | actus experts technique | France | Publié le 05/11/2019 | Mis à jour le 06/11/2019

Suite à l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, l’association Amaris qui représente une centaine de collectivités françaises abritant des sites Seveso fait le point sur les dispositifs de gestion et de communication de crise. Moyens d’alerte inadaptés, manque de coordination avec l’Etat, les communes n’ont pas toutes les cartes en main pour protéger leur territoire en cas de crise.

Un nouvel accident sur un site Seveso et le débat sur la gestion des risques industriels et technologiques en France repart. Rappelons que les deux lois qui encadrent aujourd’hui la prévention du risque industriel et technologique découlent de l’explosion d’AZF à Toulouse en 2001. La loi Bachelot sur les risques du 30 juillet 2003 a aujourd’hui abouti à l’adoption de 381 plans de prévention des risques technologiques (PPRT) sur les 388 prescrits. Sur le volet gestion de crise, la loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004 a notamment instauré un plan communal de sauvegarde (PCS).

  • 18 ans après AZF, le risque d’accident industriel reste ...

POUR ALLER PLUS LOIN