Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Eté comme hiver, l’agent technique des espaces verts met en scène le spectacle du vivant

[Métier] Agent technique des espaces verts

Eté comme hiver, l’agent technique des espaces verts met en scène le spectacle du vivant

Publié le 13/11/2019 • Par Frédéric Ville • dans : France, Toute l'actu RH

espaces-verts3
D.R.
L’agent technique des espaces verts effectue un travail varié : désherbage, tonte, fleurissements, etc. Un métier qui verdit avec le zéro phyto et l’accent mis sur la biodiversité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Selon le CNFPT, les collectivités comptent 47 700 agents techniques des espaces verts. Très divers, le travail du jardinier dépend de la météo et de la saison. A Petite-Forêt (9 agents des espaces verts, 4 900 hab., Nord), Lorenzo Di Nato fait « en moyenne, l’été, deux jours de tonte, deux jours de désherbage et un jour d’arrosage par semaine ». L’hiver, il procède « à la taille, à la création de massifs, à l’élagage, et à la confection d’abris à insectes ».

La mise en place du zéro phyto a fait évoluer le métier. « Le désherbage mécanique, c’est 10 % de travail supplémentaire », juge Jacques Soignon, directeur des espaces verts à la ville de Nantes (300 agents, 306 700 hab.). «  l faut veiller à répartir ces tâches répétitives dans le temps et entre agents », incite Elisabeth Offret ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Eté comme hiver, l’agent technique des espaces verts met en scène le spectacle du vivant

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement