Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Surveillance

Reconnaissance faciale : la CNIL se prononce contre l’expérimentation en région PACA

Publié le 29/10/2019 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

reconnaissance-faciale-videosurveillance-smart-city-espace-public
Adobe Stock
Le gendarme français de la protection des données personnelles estime que le dispositif devant être expérimenté dans deux lycées n’est « ni nécessaire, ni proportionné » aux buts poursuivis, à savoir fluidifier et sécuriser l’accès des bâtiments.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est un revers pour deux projets de safe city, déclinaison sécuritaire de la smart city : la CNIL s’est prononcée contre une expérimentation de reconnaissance faciale dans deux lycées niçois et marseillais, à l’initiative de la région PACA ; elle a aussi donné un avertissement à la ville de Saint-Etienne concernant un dispositif d’écoute de l’espace public, selon une information de Télérama.

En région PACA, ce sont deux portiques ayant recours à la reconnaissance faciale, installés à l’entrée du lycée Les Eucalyptus à Nice et du lycée Ampère à Marseille, qui ont été examinés par la CNIL. Ce dispositif devait « permettre d’assister les agents en charge du contrôle d’accès aux lycées afin de prévenir les intrusions et les usurpations d’identité et de réduire la durée de ces contrôles », note l’autorité.

« Des risques majeurs d’atteinte à la vie privée et aux libertés individuelles »

Le verdict est tombé, dans

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Santé : quand les collectivités reprennent la main

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Reconnaissance faciale : la CNIL se prononce contre l’expérimentation en région PACA

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement