Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Spectacle vivant : un à un, les syndicats reviennent à la table des discussions

Publié le 26/01/2009 • Par Hélène Girard • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Syndicat national des scènes publiques (SNSP) participera à la séance plénière de clôture des Entretiens de Valois, prévue le 30 janvier 2009. Le SNSP, qui regroupe les salles subventionnées par au mois une collectivité, avait quitté ce cycle de discussions sur l’avenir du spectacle vivant le 13 janvier 2009, pour protester contre «un simulacre de concertation».
Une demi-douzaine d’autres organisations professionnelle (Fédération nationale des employeurs du spectacle vivant public et privé, Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles, Syndicat des ensembles professionnels vocaux et instrumentaux spécialisés, etc.) avaient, elles-aussi, décidé de quitter les débats, avant de revenir sur leurs positions à la suite des «voeux au monde de la culture» du président de la République le 13 janvier 2009.
Dans son discours, Nicolas Sarkozy a annoncé «dans son intégralité» le dégel des 5% de crédits du spectacle vivant mis en réserve dans le cadre du budget 2009. Ce point constituait une des pommes de discorde entre d’un côté, l’Etat, et de l’autre côté, les professionnels et les collectivités territoriales. Le SNSP indique avoir jugé «utile» de revenir à la table des discussions, «afin de ne pas rompre l’unité des employeurs au niveau des Entretiens».

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Spectacle vivant : un à un, les syndicats reviennent à la table des discussions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement