logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/646184/il-faut-batir-des-ecosystemes-de-reussite-locaux-pour-les-jeunes/

[ENTRETIEN] EDUCATION
« Il faut bâtir des écosystèmes de réussite locaux pour les jeunes »
Catherine Maisonneuve | Actu expert Education et Vie scolaire | France | Publié le 30/10/2019 | Mis à jour le 29/10/2019

Assignation à résidence, fragilités économiques, manque d’informations, difficultés de mobilité mais aussi absence de confiance en soi et autocensure… Dans « Les Invisibles de la République », Salomé Berlioux, 30 ans, a pour la première fois dirigé les projecteurs sur les jeunes de la campagne et des petites villes. Dont elle a fait partie.

Assignation à résidence, fragilités économiques, manque d’informations, difficultés de mobilité mais aussi absence de confiance en soi et autocensure… Dans « Les Invisibles de la République » (Robert Laffont, janvier 2019), écrit avec Erkki Maillard, Salomé Berlioux, 30 ans, a pour la première fois dirigé les projecteurs sur les jeunes de la campagne et des petites villes. Dont elle a fait partie. Après un parcours rural semé d’embûches qui l’a menée à Paris… et à deux masters, Sciences Po et Normale sup, la présidente-fondatrice de l’association Chemins d’avenirs, a été chargée le 10 septembre par le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, d’une mission sur l’égalité des chances de ces jeunes de la France dite « périphérique ».

Comment expliquez-vous le ...

POUR ALLER PLUS LOIN