logo
DOSSIER : La dette, ça peut (aussi) être chouette
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/646146/sendetter-pour-apres-demain-nest-pas-le-bon-calcul-33/

GESTION DE LA DETTE
Débat : S’endetter pour après-demain n’est pas le bon calcul ! (3/3)
Clémence Villedieu | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 29/10/2019 | Mis à jour le 30/10/2019

Si les conditions actuelles des offres bancaires donnent des envies de fringale, les collectivités ont en mains les possibilités de faire du sur-mesure adapté à leur situation financière et à leurs besoins de financement. Illustrations avec deux experts, Pierre Sala consultant finances du cabinet Finindev et Bernard Andrieu, président fondateur du cabinet Orfeor.

Quel est le préalable pour choisir un nouvel emprunt ?

Pierre Sala, cabinet Finindev : Il est nécessaire de regarder la dette existante avant de faire appel à un nouvel emprunt : étudier le risque de taux, le risque de liquidité et le risque de contrepartie (répartition du portefeuille en fonction des banques). Une fois que l’on a travaillé sur l’ensemble de la dette, on peut travailler sur les emprunts nouveaux. Cette exigence dépend de la part que représentera ce nouvel emprunt par rapport au stock existant.

Bernard Andrieu, cabinet Orfeor : Il ne faut en effet pas négliger le passé et les collectivités ne doivent pas avoir un encours par banque supérieur à 25 %. Elles se doivent d’ouvrir leur portefeuille. Un point essentiel est à examiner de près : les conditions de remboursements ...

POUR ALLER PLUS LOIN