Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

En Seine-Saint-Denis, un service spécifique dédié aux personnes en errance

Publié le 31/10/2019 • Par Mariette Kammerer • dans : France, Innovations et Territoires, Régions

Pochoir mural femme avec valise
Adobestock
Pour assurer un suivi social des personnes en errance et alléger le travail des autres circonscriptions sociales de secteur, la Seine-Saint-Denis a créé un service spécifique. Sont visées les personnes sans hébergement stable, sans ancrage territorial, sans domiciliation, repérées dans tout le département et orientées par une commission. Le service social dédié est doté de cinq travailleurs sociaux du département qui suivent ces personnes jusqu’à leur stabilisation sur un territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

31

 Le département de la Seine-Saint-Denis a créé il y a dix ans un service unique en France : une circonscription spécialisée d’accueil des publics en errance (CSSAPE), qui, ailleurs, ne sont pas réellement accompagnés ou qui le sont par des associations. Au moment de sa création en 2008, le service social départemental est confronté à une demande importante de familles en rupture d’hébergement, nécessitant des prises en charge longues et complexes, qui saturent l’activité des circonscriptions.

« Dans le département se trouvent beaucoup de personnes sans ancrage, soit parce qu’elles sont arrivées la veille sur le territoire et se sont adressées au guichet social de la première commune rencontrée, soit parce qu’elles ont erré dans le département d’une ville à l’autre sans hébergement stable », explique Patrice Lauthrey, chef de service adjoint au sein du service social départemental. Ni résidentes ni domiciliées sur un secteur, elles ne sont pas prioritaires pour y être accompagnées ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En Seine-Saint-Denis, un service spécifique dédié aux personnes en errance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement