Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Petite enfance

La PMI veut conserver ses missions « modes de garde »

Publié le 23/10/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : France

bebe-berceau-creche
sergeevspb / Adobe Stock
L’Igas étudie l’éventuel transfert aux caisses d’allocations familiales (CAF) des missions concernant les assistantes maternelles et établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) actuellement assumées par la Protection maternelle et infantile (PMI). La plate-forme « Assurer l’avenir de la PMI », qui joue le rôle de tête de réseau nationale, plaide pour leur maintien dans la PMI.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les effectifs de la Protection maternelle et infantile (PMI), un peu plus de 10 000 ETP sur toute la France, consacrent de 20 à 30% de leur temps aux missions liées aux modes d’accueil : agrément, contrôle et suivi des assistantes maternelles ; instruction de projets d’ouverture, contrôle et suivi des EAJE. Une activité en croissance exponentielle : entre 1991 et 2015, le nombre d’agréments en cours de validité est passé de 130 000 à 438 000 (977 000 places d’accueil).

Une expérimentation à géométrie variable

Pour leur permettre de se recentrer sur leur cœur de métier, la prévention précoce, le rapport « Pour sauver la PMI, agissons maintenant ! » remis au gouvernement le 14 juin par la députée Michèle Peyron, a proposé l’expérimentation du transfert, total ou partiel, de ces missions ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La PMI veut conserver ses missions « modes de garde »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement