logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/644581/la-premiere-foret-cineraire-de-france-fait-polemique/

FUNÉRAIRE
La première forêt cinéraire de France fait polémique
Béatrice Girard | France | Publié le 18/10/2019

Créée à Arbas en Haute-Garonne au cours de l'été, la première forêt cinéraire de France est remise en cause par le conseil national des opérations funéraires. Le projet fait ressurgir la crainte d'un cimetière privatisé.

Après la défense de l’ours pyrénéen, Arbas, se bat pour sa forêt cinéraire. Dans ce petit village de Haute-Garonne, on a de la suite dans les idées et des idées qui, parfois, suscitent la polémique.
Sur décision du conseil municipal, la commune avait en effet sanctuarisé au printemps dernier, un bois de plus d’un hectare, isolé du village, pour en faire une forêt cinéraire. Objectif ? Proposer une alternative funéraire et permettre aux citoyens de déposer les cendres d’un défunt au pied d’un arbre dans une urne funéraire biodégradable.
Le prix de la concession a été fixé à 250 euros assortis d’un forfait de 350 euros à régler à l’opérateur Cime’Tree (fondé par une formatrice au développement durable, Céline Conte Douette) et choisi par la mairie. Cet opérateur est chargé d’accompagner la ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN