Revue de presse

Risques naturels – Hydrogène – Bâtiment – Chaleur… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

©-zsv3207-Fotolia

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 12 au 18 octobre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Tout risque – Dans le cadre de la Journée internationale pour la prévention des catastrophes naturelles, le ministère de la Transition écologique et solidaire a présenté un état des lieux de la France sur son site Internet. Il s’avère ainsi que, entre tempêtes, inondations et séismes, deux tiers des communes françaises sont exposées à, au moins, un risque naturel. Le plus important étant les inondations. Le ministère encourage donc les collectivités territoriales à agir de manière préventive en s’appuyant sur la connaissance des phénomènes, leur surveillance et l’alerte. Mais, pour aller plus loin, il insiste aussi sur la notion de résilience, à prendre en compte notamment dans les domaines du bâtiment, de la biodiversité et de l’économie.

L’hydrogène se répand – Les offres de mobilité à l’hydrogène se concrétisent. Après Béthune et Versailles [lire aussi notre article], le bus à haut niveau de service palois, appelé Febus, fait déjà parler de lui. Comme le rapporte la République des Pyrénées, le projet a remporté deux prix européens lors d’un salon international dédié aux bus et cars. Chez le voisin toulousain, une station de production et de distribution d’hydrogène verra le jour à l’aéroport de Blagnac en 2020. Actu-Environnement précise qu’elle alimentera quatre bus pour le transport de passagers. Quant à Febus, sa mise en circulation commerciale est attendue pour la mi-décembre.

Bâtiment et santé – Un article du site Batiweb présente la dernière note thématique du groupe de travail « réflexion bâtiment responsable 2020-2050 ». Baptisée « Bâtiment responsable et santé », cette note invite la filière immobilière à prendre en compte la santé des habitants dans l’élaboration des logements à travers des outils méthodologiques et techniques. Elle cible ainsi trois besoins des résidents : physiologiques et vitaux (qualité de l’air, bruit…), sensibilité générale (comment bien voir, entendre…) et psycho-sociaux (sécurité, convivialité…).

Paris brûle-t-il ? – Dans sa chronique consacrée à l’environnement, France Info est revenu sur le bilan des épisodes de chaleur de cet été publié par l’agence parisienne du climat. Au-delà des records de chaleur, le document revient sur les conséquences de la canicule sur la santé et les activités économiques (travaux publics, bâtiments…) L’agence rappelle également ses actions en collaboration avec la ville de Paris. C’est ainsi que, à titre d’exemple, la capitale compte 922 îlots de fraîcheur en journée et 218 la nuit. L’objectif, d’ici 2020, est que chaque Parisien se trouve à moins de 7 minutes de marche d’une de ces oasis.

Chantiers vertueux – Un article d’Environnement magazine présente le dispositif Batireprise dont la création a été annoncée cette semaine. Né du partenariat entre les entreprises Suez et Point.P, il est destiné à accompagner les artisans dans leurs obligations de tri. Dans le détail, Batireprise se matérialisera sous la forme de déchèteries déployées dans les enseignes Point.P où professionnels et particuliers pourront déposer 11 flux différents pour un meilleur recyclage et valorisation.

Public/privé – Développement économique des territoires, transition écologique, recherche et innovation, formation, emploi et insertion… Tels sont les axes de travail, résumés par le site Boursorama.com, que contient le contrat cadre signé cette semaine entre la région Grand Est et Veolia. Cette dernière s’engage à accompagner la région dans sa politique de transition écologique et numérique.

Balance ton port – La direction du port maritime de Marseille Fos et les principaux armateurs opérant en Méditerranée ont signé une « charte bleue ». Comme l’explique Le Monde, cet engagement vise à réduire « de manière significative » les émissions de polluants atmosphériques. A titre d’exemple, les transporteurs vont notamment recourir plus souvent à la connexion électrique des navires à quai.

Et aussi…

Un an après les inondations dans l’Aude, l’agence régionale de santé Occitanie affirme que des enfants de la vallée de l’Orbiel présentent des taux d’arsenic supérieurs à la moyenne [France 3] ;

Lors des pics de pollution, les transports lillois seront dorénavant gratuits [France Bleu] ;

L’entreprise JCDecaux annonce des résultats records pour son offre globale Bicloo (vélo en libre-service et longue durée) lancée à Nantes il y a un an [Boursorama.com].

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Rénovation énergétique : faut-il interdire la location des « passoires thermiques » ?

    Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : faut-il interdire la location des « passoires ...

  • Concilier chantier routier et environnement, c’est possible

    Premier sujet de préoccupation environnementale des Français, la qualité de l’air a des effets significatifs sur la santé et l’environnement. Pour partie, l’activité routière est un facteur de nuisances ressenties lors des chantiers routiers. Or plus d’un ...

  • Un nouveau bois accessible aux Franciliens

    La Région Ile-de-France a voté en commission permanente une subvention de 9 millions d’euros pour l’achat du Bois Saint-Martin. ...

  • Heures supplémentaires : il faut les démontrer

    Titulaire ou non, tout agent a droit à la rémunération des heures supplémentaires – à condition de les établir. En tout état de cause, le fait de ne pouvoir rentrer chez soi pour déjeuner ne permet pas de dire qu’il y a des heures supplémentaires même si ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP