Location en HLM

Charges récupérables

Par • Club : Club Techni.Cités

Le bailleur ne peut récupérer auprès des locataires la part fixe du tarif des réseaux de chaleur urbain correspondant à l’amortissement du réseau.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le régime des charges locatives repose sur une recherche d’équilibre entre bailleurs et locataires.
Les charges récupérables dans le parc locatif social sont définies par l’article L. 442-3 du code de la construction et de l’habitation (CCH) comme étant « des sommes accessoires au loyer principal, qui sont exigibles en contrepartie des services rendus liés à l’usage de la chose louée, des dépenses d’entretien courant et de menues réparations, des impositions qui correspondent à des services dont le locataire profite directement ».

La liste de ces charges est limitativement énumérée par le décret n° 82-955 du 9 novembre 1982 modifié. Il en résulte que ne figurent pas dans les charges récupérables, les dépenses de financement ou de remboursement, directement ou indirectement, des prix de la réalisation des installations de chauffage d’un immeuble (Cour de cassation 3e civ, 9 mars 2005).

En outre, la jurisprudence considère que le bailleur ne peut pas récupérer sur le locataire la part fixe R 2 du tarif binôme des réseaux de chaleur urbain correspondant à l’amortissement du réseau, le prix de la consommation R 1 étant seul récupérable (Cour de cassation 3e civ, 10 novembre 2009).

Toutefois, l’article 27 de la loi n° 2010-488 du 7 décembre 2010 portant nouvelle organisation du marché de l’électricité (NOME) modifie le dernier alinéa du I de l’article L. 442-3 du CCH. Il prévoit que dans le cas d’un contrat d’achat d’électricité, d’énergie calorifique ou de gaz naturel combustible, distribués par réseaux, le bailleur pourra récupérer auprès du locataire le prix de l’énergie qu’il achète à une entité juridique indépendante, sans distinguer les éléments constitutifs de ce prix.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Une nouvelle route durable et connectée

    Un appel à projets baptisé RD993 Lab, lancé en mars 2019 par le département des Hauts-de-Seine, en partenariat avec Paris La Défense et le Cerema, a retenu quatre solutions innovantes pour fluidifier et sécuriser le trafic de la route du futur. ...

  • Votre actu juridique du 23 au 29 juillet 2021

    Notre sélection de textes officiels et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 23 et le 29 juillet 2021. ...

  • Une cyberattaque coûte 550 000 euros à la ville de Chalon-sur-Saône

    Lors du conseil municipal du 20 juillet, le maire de Chalon-sur-Saône a annoncé le coût de la cyberattaque subie par la ville et la communauté d'agglomération en février dernier. Plusieurs embauches sont en cours. ...

  • Trois parcelles à gestion écologique garantie

    CDC Biodiversité a souscrit avec deux communes et un privé du Rhône une obligation réelle environnementale qui engage les protagonistes à une gestion écologique des trois parcelles concernées. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP