Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Contractuels : des embauches plus coûteuses pour les collectivités ?

Publié le 16/10/2019 • Par Maud Parnaudeau • dans : Actu Emploi, Dossiers Emploi, France, Toute l'actu RH

contractuels-fonction-publique-une
CLOD
Malgré le surcoût de leur embauche et les rigidités de leurs contrats, les contractuels séduisent les collectivités territoriales. Des agents qu'elles considèrent comme des collaborateurs à part entière, au même titre que les titulaires. Cette « assimilation », ajoutée à des garanties de carrière renforcées et à des cas de recours plus nombreux, est susceptible de fragiliser le statut.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Certains contractuels seraient, dit-on, embauchés à prix d’or. Parce qu’ils postulent pour des métiers en tension, possèdent des compétences spécifiques ou sont les seuls à candidater, ils sont effectivement en position de force pour négocier leur salaire. « Ils savent que l’on a besoin d’eux et en jouent ! Nous faisons systématiquement un effort financier pour les recruter », rapporte Emmanuel Gros, directeur général des services (DGS) de Saint-Nazaire (1 300 agents, 72 300 hab., Loire-Atlantique).

Pour négocier, les contractuels peuvent aussi faire valoir qu’ils n’ont pas de garantie d’emploi ni de déroulement de carrière. Une sorte de prime d’incertitude. « Il y a une quinzaine d’années, ils avaient des niveaux de rémunération plus élevés que les statutaires. Maintenant, c’est uniquement pour

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contractuels : des embauches plus coûteuses pour les collectivités ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement