Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

L’enveloppe du FIPD 2011 fait la part belle à la vidéosurveillance

Publié le 02/05/2011 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la une, Actu prévention sécurité, France

Selon une circulaire du 6 avril, que la Gazette diffuse en exclusivité, 60% du Fonds interministériel financeront les installations « vidéo » des collectivités.

Destiné à financer les actions locales conduites par les collectivités et les associations, le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) s’élèvera en 2011 à 51 millions d’euros pour l’année 2011, soit un niveau comparable à celui de 2010 (49 millions).

C’est ce qui ressort de la circulaire du 6 avril, que s’est procurée la Gazette et transmise aux préfets par le secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance. Son montant est composé des 35 millions d’euros votés en décembre par le Parlement dans le cadre du collectif budgétaire, de 15 millions de « source budgétaire interministérielle » et d’1 million de report de crédits non consommés en 2010.

Accent sur l’aide aux victimes – S’inscrivant dans les orientations du plan national de prévention de la délinquance, en vigueur depuis 2010, le FIPD fera cette année encore la part belle au financement de la vidéosurveillance. Plus de 30 millions devront effet y être consacrés, soit environ 60% du fonds.

Le reste, près de 21 millions (environ 40%) seront dédiés au soutien d’autres actions de prévention, au premier rang desquels les intervenants sociaux en commissariat, les dispositifs de lutte contre le harcèlement à l’école et, plus largement, ceux issus de la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance (conseils des droits et devoirs des familles, rappels à l’ordre, mesures alternatives aux poursuites…).

La circulaire crée en outre une « réserve nationale » de 3 millions d’euros pour financer 13 nouveaux bureaux d’aide aux victimes au sein des tribunaux mais également des projets de niveau national et des actions innovantes, selon des instructions qui seront transmises prochainement.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’enveloppe du FIPD 2011 fait la part belle à la vidéosurveillance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement