Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Justice des mineurs

« L’efficacité de la réforme de la justice des mineurs dépendra de ses moyens humains »

Publié le 30/10/2019 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Gebler3ok
Laurent Gebler
Vice-président du tribunal pour enfants de Bordeaux, Laurent Gebler est aussi président de l'Association française des magistrats de la jeunesse et de la famille (AFMJF) depuis septembre 2016. Selon lui, la réforme de la justice des mineurs est séduisante sur le papier, mais il faudra y adjoindre les moyens humains pour qu’elle soit véritablement mise en œuvre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Nouvelle étape dans la mise en oeuvre de la réforme de la justice des mineurs. Après la publication en septembre de l’ordonnance abrogeant la fameuse ordonnance de 1945 sur l’enfance délinquante et créant un code de la justice pénale des mineurs, la garde des Sceaux a présenté le 30 octobre en conseil des ministres  le projet de loi ratifiant cette ordonnance. Le texte va maintenant être déposé devant le Parlement  et un délai de plusieurs mois sera laissé aux parlementaires « pour en débattre, le modifier, l’enrichir, préparer les juridictions et mettre les moyens en place », assure Nicole Belloubet.

Dans un entretien à la Gazette, Laurent Gebler, président de l’Association française des magistrats de la jeunesse et de la famille (AFMJF) exprime son point de vue critique sur les mesures fortes issues de cette réforme.

La présomption de « non-discernement » pour les moins de 13 ans est-elle pour vous une mesure phare de l’ordonnance?

Elle l’a été médiatiquement. En réalité, le code de justice pénale des mineurs ne fait que se conformer à l’article 40 de la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989 en définissant un âge légal minimal en ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’efficacité de la réforme de la justice des mineurs dépendra de ses moyens humains »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement