logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/643118/petites-lignes-ce-qui-se-joue-entre-letat-les-regions-et-la-sncf/

TRANSPORTS FERROVIAIRES
Petites lignes : le poker menteur de l’Etat
Arnaud Garrigues | A la une | actus experts technique | France | Publié le 10/10/2019

Qu'il s'agisse des collectivités, de SNCF Réseaux, des entreprises concernées ou des usagers, tout le monde attend que l'Etat annonce dans quelle mesure il va contribuer à régénérer le réseau des petites lignes ferroviaires. Cette stratégie s'appuiera sur le rapport du préfet Philizot, qui a été commandé par le gouvernement mais qui tarde depuis plus de six mois à être publié. D'où l'intérêt de faire le tour des parties prenantes de ce dossier sensible pour comprendre ce qui se prépare et les enjeux à venir.

C’est peu dire que le rapport du préfet François Philizot est attendu. Ce document sur le devenir des petites lignes ferroviaires a déjà été remis au secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, qui va s’appuyer dessus pour définir avec le gouvernement une nouvelle stratégie sur cette partie du réseau ferré qui irrigue les territoires. Ce rapport – initialement annoncé pour mars dernier – devait d’ailleurs être publié le 8 octobre, mais on l’attend encore…

Le Premier ministre devait lui-même évoquer l’avenir de ces lignes lors du congrès de Régions de France (30 sept., 1er oct), mais il s’est borné à ces quelques mots : « Sur les petites lignes ferroviaires, nous avons besoin d’un bouquet de solutions ».

Relancer la ligne Limoges-Brive

Quelques ...

POUR ALLER PLUS LOIN