Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Le préfet Le Breton pressenti pour diriger l’Agence nationale de cohésion des territoires

Institutions

Le préfet Le Breton pressenti pour diriger l’Agence nationale de cohésion des territoires

Publié le 09/10/2019 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

yves-le-breton-prefecture-loire-et-cher-cotes-darmor
D.R.
Dans un communiqué daté du 8 octobre, le président de la République annonce son intention de proposer au Parlement le nom d’Yves Le Breton, actuel préfet des Côtes d’Armor, pour piloter la future Agence nationale de cohésion des territoires dont le lancement est attendu début 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Si le nom de l’élu qui présidera la future Agence nationale de cohésion des territoires n’est toujours pas tranché, son directeur sera selon toute vraisemblance le préfet Yves Le Breton.

C’est du moins la volonté de la présidence de la République, qui a révélé son choix dans un communiqué transmis dans la soirée du 8 octobre. Cette proposition de nomination doit maintenant être validée par les deux chambres du Parlement.

En termes de calendrier, le flou prédomine autour du lancement de cette nouvelle structure administrative, annoncée depuis juillet 2017 par le chef de l’Etat lui-même, et dont la mise en route a pris un retard difficile à expliquer, se heurtant au passage à de vives critiques de le part des associations d’élus.

Trois mois après la promulgation de la loi portant création de l’Agence, c’est maintenant la parution du décret d’application, détaillant son conseil d’administration et son mode d’intervention locale, qui est attendu. Un avant-projet de texte avait circulé en juillet dernier.

De source ministérielle, le décret devrait paraître « sans doute au début du mois de novembre », avant un lancement officiel de l’Agence au début de l’année 2020. D’ici là, il faudra nommer un président ou une présidente, issu(e) du collège des élus.

Le préfet Le Breton, nommé ce mercredi 9 octobre, aura la lourde tâche de piloter ce large navire, qui, rappelons-le, doit intégrer le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), l’Etablissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux (Epareca) et l’Agence du numérique. L’ambition assignée par la loi à cette Agence sera « de conseiller et soutenir les collectivités territoriales et leurs groupements dans la conception, la définition et la mise en œuvre de leurs projets » dans les champs aussi variés que l’accès aux services publics et aux soins, la politique de la ville le logement, les mobilités, la revitalisation des centre-villes, la transition écologique, le développement économique et l’usage du numérique.

Bio-express d’Yves Le Breton

Né un 14 juillet 1967 à Mortain dans la Manche, Yves Le Breton a suivi une formation classique de haut-fonctionnaire (Sciences po, ENA promotion « Antoine de Saint-Exupéry) avant d’entamer une carrière dans la préfectorale (La Réunion, Aveyron, Paris…) et d’occuper divers fonctions au sein de l’administration centrale.

De 2009 à 2010, il est conseiller pour l’Outremer au cabinet des ministres de l’Intérieur, Alliot-Marie et Hortefeux. Puis, toujours à Beauvau, il devient chef de service de 2011 à 2014. A cette date, il est nommé préfet du Loir-et-Cher puis en 2016 préfet des Côtes d’Armor.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le préfet Le Breton pressenti pour diriger l’Agence nationale de cohésion des territoires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement