Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[OPINION] Pauvreté

Les collectivités locales peuvent éradiquer la pauvreté !

Publié le 15/10/2019 • Par Auteur associé • dans : Actu expert santé social, France, Opinions

pauvreté
Flickr CC by Klovovi
Venir à bout de la pauvreté est possible en mettant en place un revenu minimum unique (RMU) supérieur au seuil de pauvreté, équivalent à 860 euros pour une personne seule.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Noam Leandri et Louis Maurin

président de l’Observatoire des inégalités et directeur de l’Observatoire des inégalités

Venir à bout de la pauvreté est possible en mettant en place un RMU supérieur au seuil de pauvreté, équivalent à 860 euros pour une personne seule. Notre proposition peut devenir un enjeu politique des prochaines élections municipales. Le filet de sécurité actuel des minima sociaux français demeure incomplet. Les jeunes âgés de 18 à 25 ans n’ont droit à rien, sauf dans des circonstances très exceptionnelles. La plupart des adultes sans ressources touchent moins de 500 euros par mois. Des moyens aussi faibles sont indignes d’une société riche comme la nôtre, où la moitié des individus vivent avec plus de 1 700 euros par mois (pour une personne seule, après impôts et prestations sociales). Le bas niveau des minima sociaux oblige les allocataires soit à vivre dans la dépendance ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités locales peuvent éradiquer la pauvreté !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement