logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/642530/violences-conjugales-lassemblee-se-penche-sur-les-propositions-de-lopposition/

AIDE AUX VICTIMES
Violences conjugales : l’Assemblée se penche sur les propositions de l’opposition
Hervé Jouanneau, Lucien Moti | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 09/10/2019

En plein Grenelle contre les violences conjugales, qui doit s’achever le 25 novembre, date de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, deux propositions de loi déposées par l’opposition doivent être examinées par les députés jeudi 10 octobre. L’une et l’autre veulent s’attaquer aux violences faites aux femmes et féminicides, que le gouvernement a érigé en priorité.

En déposant leurs textes le 28 août, profitant d’une « niche parlementaire » – journée pendant laquelle un groupe d’opposition peut proposer des textes – Aurélien Pradié (Lot-LR) et Valérie Boyer (Bouches-du-Rhône – LR), ont pris de court le gouvernement, qui s’apprêtait à lancer le Grenelle le 3 septembre. Le Premier ministre, Édouard Philippe, avait annoncé ce jour-là, à Matignon, dix mesures d’urgence. D’autres devraient être formulées à l’issue de ce temps de concertation réunissant les services de l’Etat et l’ensemble des acteurs locaux en vue de renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes.

Pris de vitesse sur ce sujet prioritaire, le gouvernement a tout de même engagé la procédure accélérée sur ces deux textes, décidant de se ranger derrière l’urgence à agir ...

POUR ALLER PLUS LOIN