Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques publiques

La démocratie participative s’offre une cure de jouvence

Publié le 16/10/2019 • Par Jules Prévost • dans : France

Le premier projet issu du budget participatif de la ville de Clermont-Ferrand est un frigo solidaire, installé en juin 2019.
Le premier projet issu du budget participatif de la ville de Clermont-Ferrand est un frigo solidaire, installé en juin 2019. Ville de Clermont-Ferrand
La démocratie participative numérique permet de toucher un grand nombre de personnes et de faciliter les consultations citoyennes. L’ensemble des collectivités, de la petite commune rurale à la grande métropole, peuvent organiser une concertation citoyenne numérique. Applications de consultations citoyennes, budgets participatifs, tablettes… Les collectivités regorgent d’idées pour doper la participation du public.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Une affiche interactive tactile et connectée, un appel à idées lancé sur un site internet, un vote en ligne. La consultation lancée en septembre 2017 sur le réaménagement du cœur de ville de la municipalité de La Madeleine (21 200 hab., Nord) a fait appel à une multiplicité d’outils digitaux. « Pour un tel projet, il fallait toucher un maximum de personnes. On ne pouvait donc pas faire l’impasse sur le numérique », explique le maire, Sébastien Leprêtre. Applications de consultation citoyenne, budgets participatifs, tablettes… A l’image de cette commune de la métropole européenne de Lille, les collectivités sont de plus en plus nombreuses à adopter des outils numériques de démocratie locale afin d’attirer les citoyens habituellement absents des réunions publiques.

Mais, en matière de démocratie participative, nouveauté ne rime pas toujours avec révolution. « L’affiche interactive était un peu gadget », reconnaît le maire de La Madeleine. Installée sur la place du Marché, concernée par l’aménagement du centre-ville, elle « servait surtout à attirer le chaland pour que les gens se sentent concernés par le projet. » Plus utile, le site « coeurdeville.ville-lamadeleine.fr » sur lequel un questionnaire en ligne a servi d’appel à idées lors de première phase de consultation. La seconde phase, elle, a consisté en un vote sur les trois projets d’aménagements conçus à partir des volontés exprimées par les citoyens. « Ces initiatives digitales ont été accompagnées de consultations plus classiques : enquête de terrain, réunion publique et vote papier, détaille l’élu. Pour avancer en démocratie locale, il est préférable de marcher sur deux jambes : le numérique et le contact physique. »
Une opinion partagée par Armel Le Coz, fondateur de l’association Démocratie ouverte : « En 2015-2016, la croyance s’est répandue que le numérique en démocratie participative allait pouvoir remplacer l’humain. Aujourd’hui, les collectivités prennent conscience que les outils ne suffisent pas. » A La Madeleine, deux tiers des 900 votants sont passés par la voie numérique. « On ne peut pas dire que la participation a été faible, mais on préfère toujours qu’elle soit plus importante, admet Sébastien Leprêtre. Je crois à la logique de l’offre : plus on fera de consultations et plus les gens prendront la parole. A condition de limiter les consultations à des sujets structurants qui dépassent le cadre du mandat, tels les gros projets d’aménagement. »

Créer une carte interactive

Ce type de programme semble en effet donner des idées d’outils numériques à certaines collectivités. La commune de Cesson-Sévigné (17 300 hab., Ille-et-Vilaine) a ainsi lancé une carte interactive en amont d’un projet de transformation de son centre-ville. Le concept : les habitants peuvent géolocaliser les aménagements qu’ils voudraient voir se produire dans le périmètre géographique défini par la mairie. Une fois une idée inscrite sur la carte, les internautes sont invités à laisser un pouce vert (équivalent d’un « like » sur Facebook), rouge (équivalent d’un « dislike ») ou à commenter la proposition citoyenne. « Cet outil a l’avantage d’être modulable, accessible 24 h/24 et offre la possibilité de proposer un accès aux supports des réunions publiques et aux comptes rendus des ateliers physiques, précise l’adjoint à l’urbanisme, François-Eric Godefroy. Il vient donc en complément d’autres outils de concertation. » Selon les statistiques fournies par la mairie, 65 contributions et commentaires ont été laissés sur la carte. 

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La démocratie participative s’offre une cure de jouvence

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement