logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/642060/finances-locales-lessentiel-de-la-semaine-du-30-septembre-au-6-octobre/

AGENDA
Finances locales : l’essentiel de la semaine du 30 septembre au 6 octobre
La Rédaction | Actualité Club finances | France | Publié le 04/10/2019 | Mis à jour le 11/10/2019

Chaque semaine, le Club Finances vous propose un condensé de l'actualité des derniers jours pour être sûr de n'avoir rien raté en matière de finances locales.

phalim-boi-004-211_Web

Cette semaine sur le Club, les hostilités sur le projet de loi de finances 2020 n’ont fait que se renforcer entre le gouvernement et les associations d’élus. Après la charge du président du comité des finances locales, André Laignel, la semaine dernière en parlant de « loi de finances de régression » [1], c’est au tour de toutes les associations d’élus de s’opposer au gel des bases de la taxe d’habitation [2]. Et ce n’est pas le seul point de crispation. Le Club a recensé les principaux blocages [3]. Et il a également pensé à vous en réalisant un relevé article par article du PLF 2020 des dispositions concernant les collectivités [4].

N’oubliez pas également de vous inscrire à notre décryptage des mesures « collectivités » lors d’une rencontre d’actu le 22 octobre prochain [5].

Joël Giraud VS Christine Pirès Beaune

Cette semaine largement consacrée au décryptage du Budget 2020 a également été l’occasion de recevoir les premières réactions de députés avant l’ouverture la semaine prochaine des débats en commission des finances. D’un côté, le rapporteur général du budget, Joël Giraud, précise que les débats de ce PLF 2020 tourneront autour la refonte de la fiscalité locale [6] avec la disparition totale de la taxe d’habitation en 2023. Mais pour le député LREM des Hautes-Alpes, ce big bang fiscal ne doit pas éclipser les autres sujets, notamment la question de la recentralisation du RSA à La Réunion ou le financement de la compétence résiduelle d’apprentissage par les régions. De l’autre, la députée PS du Puy de Dôme, Christine Pirès Beaune très remontée qui parle « d’un budget électoraliste de défiance envers les élus locaux » [7]. Les débats s’annoncent mouvementés au Parlement.

Sécurité sociale : pauvreté et grand âge au menu du budget 2020

Enfin , nous vous proposons un premier décryptage des grandes lignes du projet de loi de financement de la Sécurité sociale [8], présenté le 2 octobre en conseil des ministres. A découvrir sur le Club. 

Retrouvez également dans notre newsletter de lundi (1) [9] l’intégralité des articles publiés cette semaine :  un article sur un rapport sur le versement des fonds européens, un article sur l’audition de représentants de la direction générale des finances publiques à la commission des finances de l’Assemblée nationale, un compte rendu des assises de l’AFIGESE, etc…

Bonne lecture !