Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

BERCY

Les députés inquiets de la réorganisation des trésoreries

Publié le 03/10/2019 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Trésorerie
©momius - stock.adobe.com
Des représentants de la Direction générale des finances publiques étaient auditionnés hier par la commission des finances de l'Assemblée nationale sur trois points : les partenariats entre collectivités et leur direction départementale des Finances publiques (DDFiP) sur les bases fiscales, la réforme des valeurs locatives et la présence du fisc dans les territoires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la question de Jean-René Cazeneuve, député LREM et président de la Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation de l’Assemblée Nationale de savoir s’il fallait donner crédit aux articles de presse et observateurs, particulièrement en Isère, accusant des hausses des valeurs locatives et donc de la taxe foncière pour compenser la disparition de la taxe d’habitation, Antoine Magnant, Directeur général de la DGFiP s’est montré catégorique : « Les travaux annuels de révision des valeurs locatives n’ont rien à voir avec la réforme des valeur locatives à venir . Ils sont réalisés, car c’est la loi. Sur les 50 millions de locaux existants taxés aux impôts directs locaux, 130 000 sont révisés annuellement ».

Révision habituelle des valeurs locatives

Selon le directeur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les députés inquiets de la réorganisation des trésoreries

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement