logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/641486/au-conservatoire-botanique-les-fruits-et-legumes-oublies-remis-au-gout-du-jour-pour-preparer-lavenir/

BIODIVERSITÉ
Au conservatoire botanique, les fruits et légumes oubliés remis au goût du jour pour préparer l’avenir
Hélène Huteau | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 08/10/2019 | Mis à jour le 02/10/2019

Soutenu par la métropole, un centre de ressources réimplante des variétés anciennes qui pourraient être adaptées aux futures conditions climatiques.

Comment pourrons-nous adapter nos cultures au changement climatique ? Quelles espèces résisteront aux excès d’humidité et de sécheresse ? Comment lutter contre les nouvelles maladies décimant les récoltes de céréales ou de pommes de terre sans intrant chimique ? Ces questions sont importantes pour dessiner notre futur agricole, alors que seulement quinze espèces de plantes fournissent actuellement 90 % de nos ressources alimentaires.

C’est notamment pour y réfléchir que le Centre de ressources de botanique appliquée (CRBA) a inauguré au printemps 2019 un nouveau conservatoire de biodiversité végétale locale et européenne, consacré à l’adaptation au changement climatique.

Haricot « le lyonnais »

Il a reçu l’aide la métropole lyonnaise, du ministère de l’Agriculture, de la région Auvergne – Rhône-Alpes, de la Fondation du patrimoine et de partenaires ...

CHIFFRES CLES

  • Financement : la métropole soutient le CRBA à hauteur de 100 000 € / an; 200 000 € supplémentaires sont versés à la commune de Charly pour la ferme Melchior.
  • Partenaires : CNRS, Institut Vavilov, université Lyon 2, université Grenoble Alpes.


POUR ALLER PLUS LOIN