Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Jeunesse

Sur le chemin de l’autonomie au sortir de l’aide sociale à l’enfance

Publié le 11/10/2019 • Par Rouja Lazarova • dans : Innovations et Territoires

Jeunes adultes ASE
DJAMILA CALIN
Parce que le parcours des jeunes pris en charge par l’aide sociale à l’enfance vers l’autonomie est semé d’embûches, le département a monté un dispositif spécifique. L’accompagnement global vise les jeunes âgés de 16 à 21 ans, aussi bien le public « classique » de l’aide sociale à l’enfance que les mineurs non accompagnés. Une cinquantaine d’acteurs du territoire sont sollicités afin de favoriser l’accès au logement et l’insertion professionnelle des jeunes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Tout est dans le déroulé de l’acronyme Reaji : renforcer l’autonomie des jeunes pour leur insertion. Ce dispositif vise à accompagner les jeunes âgés de 16 à 21 ans pris en charge par l’ASE du département du Val-de-Marne. « Nous nous sommes emparés de cette question au début des années 2010 », se souvient Fabien Feuillade, directeur de la protection de l’enfance et de la jeunesse. Le constat était sans appel : les jeunes qui sortaient des foyers d’enfants ou des familles d’accueil à leur dix-huitième année, n’étaient pas préparés à se confronter à la vie.

« Nous étions centrés sur une logique de protection qui laissait peu de place à l’insertion professionnelle, à la gestion d’un budget, à l’accès aux droits et au logement, au savoir habiter, poursuit Fabien Feuillade. Notre dispositif devait s’enrichir pour travailler avec les jeunes sur ces enjeux, en gardant à l’esprit leur fragilité et le besoin d’un suivi éducatif de qualité. » Quelques partenariats avec des associations sont alors noués, en préfiguration du programme qui verra le jour en 2015, à l’aune de l’arrivée massive de MNA. Ce qui sous-tend l’approche aujourd’hui, c’est la vision globale des nombreux freins qui ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sur le chemin de l’autonomie au sortir de l’aide sociale à l’enfance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement