Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Environnement

Incendie de Lubrizol à Rouen : comment les communes font-elles face ?

Publié le 01/10/2019 • Par Alizée Guilhem • dans : Régions, Toute l'actu prévention-sécurité

rouen-lubrizol-usine-incendie-feu-fumee
Twitter @CCastaner
Prises en sandwich entre la Préfecture et leur population, les communes de la région rouennaise s'organisent depuis cinq jours pour assumer leurs missions dans un contexte hors norme.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Je comprends l’inquiétude qui s’exprime et salue le sens des responsabilités des élus locaux et leur implication au service des citoyens », a déclaré Edouard Philippe lors de son déplacement à Rouen le 30 septembre, soit quatre jours après l’incendie de l’usine Lubrizol. Dans une volonté de « transparence totale », il a ajouté : « Que ce soit pour les causes de l’incendie ou pour ses conséquences, tout ce qui sera déterminé sera rendu public ».

Sur ce plan, il s’agit de regagner la confiance des populations dans la parole publique, mise à mal lors de cette crise. Dans les mairies, les équipes ont fait de leur mieux pour répondre à la fois aux demandes de leurs concitoyens et aux besoins d’organisation du travail des agents.

« Ne pas rassurer ou inquiéter à outrance »

Face à cette catastrophe industrielle de grande ampleur, chaque commune s’est organisée à son échelle. A Quincampoix par exemple, commune de 3 000 habitants située sur le plateau au nord-est de Rouen, le maire Eric Herbet explique avoir été sur le pont dès six heures du matin pour prévenir les familles de la fermeture des trois écoles de sa commune, puis être resté en mairie toute la journée pour « répondre aux dizaines de demandes des habitants, au cas par cas ».
A Bois Guillaume, 13 000 habitants, le maire Gilbert Renard témoigne quant à lui d’un standard téléphonique en surchauffe : « Je n’avais pas de

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Incendie de Lubrizol à Rouen : comment les communes font-elles face ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement