Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eolien en mer

Le parc de Dieppe-Le Tréport prêt à prendre le large

Publié le 03/10/2019 • Par La Rédaction • dans :

Wind Farm
W.Scott McGill/Adobestock
La préfète de la région Normandie et de la Seine-Maritime a délivré les autorisations nécessaires au projet de parc éolien en mer, concernant notamment la concession d'utilisation du domaine maritime public.

Jessica Ibelaïdene

Le parc éolien en mer de Dieppe-Le Tréport, porté par Engie, EDP Renewables, Sumitomo Corporation et la Banque des Territoires, va pouvoir franchir une nouvelle étape. Le projet de soixante-deux éoliennes a en effet obtenu, le 26 février 2019, les autorisations préfectorales nécessaires à sa réalisation et à son raccordement. Les six arrêtés préfectoraux concernent notamment la concession d’utilisation du domaine public maritime ainsi que l’aménagement et l’exploitation du parc et de la liaison électrique sous-marine, pour permettre le raccordement au réseau de transport électrique.

Préparer la construction

La société de projet Eoliennes en Mer Dieppe-Le Tréport (EMDP) va donc pouvoir commencer la préparation de la construction du parc (fondations, sous-station électrique, câbles inter-éoliennes… ), ainsi que la conduite des appels d’offres de sous-traitance pour la fabrication et l’installation des composants. C’est la future usine du Havre, pour laquelle Siemens-Gamesa vient de déposer un permis de construire, qui fournira les pales et les nacelles du site.

Situé à 17 km au large de Dieppe, ce parc suscite de vives critiques de la part des pêcheurs locaux. Le projet avait été soumis à enquêtes publiques du 16 octobre au 29 novembre 2018. Les commissions d’enquête ont, par la suite, rendu un avis favorable au projet fin janvier.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Jumeau numérique : comment la maîtrise des données territoriales sert-elle la transition écologique ?

de Egis

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le parc de Dieppe-Le Tréport prêt à prendre le large

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement