Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

« Le sol devrait être géré plus durablement, il risque d’en manquer »

Publié le 11/10/2019 • Par Isabelle Verbaere • dans : France

Sol_2pollué_mais_Castor_fiber_Ardennes_9902
D.R.
Un futur arrêté prévoit la fin du statut de déchets pour les terres excavées. Pour Thierry Lebeau, directeur de l’observatoire des sciences de l’univers, à l’université de Nantes, il s’agit d’une avancée, car ces terres sont souvent valorisables.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les sites potentiellement pollués représentent 7 à 10 millions de tonnes de terres à traiter par an. Sont-elles valorisées ?

Non, elles sont encore, dans la majorité des cas, excavées et évacuées vers des installations de sto-ckage des déchets non dangereux (ISDND) pour éventuellement être traitées. Pour une raison simple : lorsqu’un aménageur met en place un programme de logements, il veut que les travaux soient bouclés en un ou deux ans. Les méthodes de gestion de la pollution in situ sont jugées trop lentes. Avec des plantes, il faut compter plusieurs années, voir dizaines d’années pour dépolluer. Il n’empêche : le sol devrait être géré plus durablement car c’est un matériau très lentement renouvelable et on risque d’en manquer à l’avenir. Et puis en termes de bilan carbone, c’est une ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le sol devrait être géré plus durablement, il risque d’en manquer »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement