logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/640949/sols-pollues-lheritage-empoisonne/

ENVIRONNEMENT
Sols pollués : l’héritage empoisonné
Isabelle Verbaere | France | Publié le 08/10/2019

A ce jour, 318 338 sites industriels ont été recensés par l’Etat. Des écoles, des jardins collectifs ou encore des logements y ont été installés sans que la qualité des sols n’ait été prise en compte. La loi « Alur » fait passer la gestion des sols pollués d’une logique de pollueur-payeur à celle de propriétaire aménageur, dans le cadre d’un projet d’aménagement ou d’un permis de construire. Elle envisage les usages futurs mais rien pour l’existant.

Un terril et un lac ornent le logo d’Abbaretz (2 100 hab, Loire-Atlantique), vestiges d’une mine d’étain qui n’est plus exploitée depuis une soixantaine d’années. « Laissez-vous transporter par les paysages quasi lunaires qui s’offrent à vous », recommande la commune aux visiteurs, sur son site internet. Ils sont 10 000 environ à fréquenter chaque année l’endroit, où de nombreuses activités se sont développées, tels que le VTT, le BMX et le trail. Mais elles sont désormais interdites, à la suite de la décision de la préfecture prise le 8 juillet de restreindre drastiquement l’accès aux terrils. Seule la promenade sur un chemin balisé reste autorisée. Des concentrations « relativement importantes » en métaux, et notamment en arsenic, ont été découvertes dans les résidus miniers par le ...

CHIFFRES CLES

113 établissements accueillant des populations sensibles ont été classés par l’Etat en catégorie C : ils nécessitent des mesures techniques de gestion ou sanitaires. (Source : ministère de la Transition écologique et solidaire, avril 2019).