Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Sols pollués : l’héritage empoisonné

Publié le 08/10/2019 • Par Isabelle Verbaere • dans : France

pollution-sols-abbaretz
PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP
A ce jour, 318 338 sites industriels ont été recensés par l’Etat. Des écoles, des jardins collectifs ou encore des logements y ont été installés sans que la qualité des sols n’ait été prise en compte. La loi « Alur » fait passer la gestion des sols pollués d’une logique de pollueur-payeur à celle de propriétaire aménageur, dans le cadre d’un projet d’aménagement ou d’un permis de construire. Elle envisage les usages futurs mais rien pour l’existant.

Un terril et un lac ornent le logo d’Abbaretz (2 100 hab, Loire-Atlantique), vestiges d’une mine d’étain qui n’est plus exploitée depuis une soixantaine d’années. « Laissez-vous transporter par les paysages quasi lunaires qui s’offrent à vous », recommande la commune aux visiteurs, sur son site internet. Ils sont 10 000 environ à fréquenter chaque année l’endroit, où de nombreuses activités se sont développées, tels que le VTT, le BMX et le trail. Mais elles sont désormais interdites, à la suite de la décision de la préfecture prise le 8 juillet de restreindre drastiquement l’accès aux terrils. Seule la promenade sur un chemin balisé reste autorisée. Des concentrations « relativement importantes » en métaux, et notamment en arsenic, ont été découvertes dans les résidus miniers par le ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sols pollués : l’héritage empoisonné

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement