Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Voirie

Une petite commune s’engage sur la route de cinquième génération

Publié le 10/10/2019 • Par Bruno Mouly • dans : Innovations et Territoires, Régions

route du futur_envfx_AdobeStock_112601508
Envfx/Adobestock
Un laboratoire à ciel ouvert de la route intelligente et connectée s’est créé dans la commune d'Egletons, en Corrèze, qui dispose d’un important campus.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

[Egletons, Corrèze, 4 300 hab.] Egletons a fait d’une pierre deux coups. La commune a profité de son programme d’aménagement et de requalification des espaces publics autour de son CMQ GC2I pour y intégrer un projet expérimental de route de cinquième génération. « L’objectif est de valoriser l’excellence de notre campus dans l’enseignement professionnel de génie civil en rapprochant nos étudiants et notre centre de recherche universitaire avec les grands groupes du BTP afin de favoriser l’innovation, le transfert de technologie et l’insertion professionnelle », indique Bertrand Breysse, directeur opérationnel du CMQ GC2I.

Revêtement routier photovoltaïque

Après un appel à projets lancé il y a deux ans, la ville a réussi à attirer et à sélectionner les entreprises Spie Batignolles Malet, Eurovia (groupe Vinci) et Colas. Elles se partagent sur place trois tronçons expérimentaux dédiés à la voirie de cinquième génération. D’un montant total de 700 000 euros, cette initiative retenue par la région Nouvelle-Aquitaine n’est financée qu’à

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une petite commune s’engage sur la route de cinquième génération

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement