Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Le congrès des régions salue le Chirac « amoureux des territoires »

Publié le 30/09/2019 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Chirac 2
D.R.
Lors de l’ouverture du congrès de Régions de France, le 30 septembre 2019, le président PS de la Nouvelle Aquitaine Alain Rousset a rendu hommage à l’ancien chef de l’Etat. Le Premier ministre Edouard Philippe est attendu pour une séance beaucoup plus politique.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Par une ruse de l’histoire, c’est le plus régionaliste des patrons d’exécutifs locaux, Alain Rousset qui a prononcé l’éloge funèbre du très départementaliste Jacques Chirac. Le patron PS de la Nouvelle Aquitaine a rendu hommage à « l’amoureux des territoires », au « Corrézien jusqu’au bout des ongles ».

« Il aura su mieux que quiconque avant lui placer ce petit bout de terre sur la carte nationale pour mieux en valoriser la richesse, l’authenticité et l’humanité », a lancé l’hôte du congrès de Régions de France , qui a ouvert les travaux en lieu et place du président de l’association, Hervé Morin, retenu à Paris aux obsèques de l’ancien chef de l’Etat. Un discours consensuel, qui s’est achevé par une minute de silence.

« L’abcès de la recentralisation »

Dans son allocution, Alain Rousset a cependant adressé des messages à Edouard Philippe, attendu dès potron-minet demain au congrès de Régions de France. « Je souhaite qu’il crève l’abcès de la recentralisation. Tout est dans le choix du détail. Tout est dans la visibilité démocratique de l’organisation des pouvoirs publics », a glissé « le girondin radical » Alain Rousset qui attend « avec gourmandise » l’allocution du Premier ministre.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le congrès des régions salue le Chirac « amoureux des territoires »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement