Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Précarité : les solutions des élèves administrateurs

Publié le 28/04/2011 • Par Martine Doriac • dans : A la une, A la une emploi, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

INET
F. Calcavechia
Une étude de l’Inet sur « les précarités dans la fonction publique territoriale » a été présentée le 26 avril à Paris.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Réalisée par sept élèves administrateurs de la promotion Robert Schuman de l’Inet, avec l’association des administrateurs territoriaux de France (AATF) et l’observatoire social territorial (OST) de la Mutuelle nationale territoriale (MNT), l’enquête menée auprès de vingt collectivités, propose des solutions managériales aux diverses formes de précarité qui affectent titulaires et non titulaires.

Après avoir constaté un engagement disparate des collectivités et noté que de nouvelles formes d’emploi, mais aussi des conditions de travail, défauts de couverture sociale et difficultés personnelles génèrent cette précarité, les étudiants de l’Inet ont fait 17 préconisations, dont la mobilisation de managers de proximité et la communication sur les droits des agents et services à leur disposition.

Le recrutement statutaire, une nouvelle organisation du travail, un meilleur accompagnement des transitions professionnelles et accidents de vie et la formation pourraient, eux aussi, résoudre des situations de fragilité.

Sensibiliser les élus – Au cours du débat qui a suivi, Agnès Lerat, présidente des Territoriaux CGC, a insisté sur la sensibilisation des élus locaux. Elle pourrait se faire par la diffusion de « bonnes pratiques » selon Françoise Descamps-Crosnier, vice-présidente de l’AMF qui estime que, « à partir du moment où l’on applique bien le statut, on produit moins de précarisation ». Michel Pastor, ancien directeur général du CNFPT, a, lui, observé que la déprécarisation récente d’une soixantaine d’agents avait dynamisé son institution.

Les analyses de trois élèves-administrateurs, auteurs de l’étude

« Ce qui nous a interpellé c’est le manque de définition claire de la précarité et donc le peu d’observation disponible. Dans ces conditions, faire remonter des indicateurs était impossible », explique Jean-Marie Cochet qui retient de ce travail l’absence de résignation des collectivités. « On les a entendues nous dire qu’elles font des choses. Il suffit de piocher dans les expériences de chacune », estime l’élève-administrateur.

« Aucune n’a la même approche, certaines collectivités ne voient que la précarité financière, d’autres uniquement la précarité statutaire », remarque Dora Nguyen Van Yen, intéressée par l’interpellation des élus, maintenant que les administrateurs territoriaux se sont saisis, par le biais de leur association (AATF) et de l’observatoire social territorial, de cette question, en parallèle à la publication du récent rapport sur la précarité dans la FPT du CSFPT.

« Quand on tire le fil de la précarité, un flot de problèmes liés aux ressources humaines surgissent : on parle de travailleurs pauvres, de précarité qui touche des agents statutaires… Un cadre dirigeant peut se retrouver démuni. Mais l’on a des outils qui existent, sur la base du statut. Il faut les exploiter ! », assure Simon Favreau.

Le halo de la précarité

Pour illustrer le fait que la précarité est, pour leurs interlocuteurs dans les collectivités, une notion à géométrie variable, les élèves administrateurs l’ont représentée sous la forme d’un halo. Au centre, un premier cercle de précarité financière, entouré d’un second, la précarité statutaire et de l’emploi. De ces deux cercles émergent trois autres sphères, celle des difficultés sociales, celle des problèmes de santé et la troisième de l‘usure et du malaise au travail.

Pour illustrer le fait que la précarité est, pour leurs interlocuteurs dans les collectivités, une notion à géométrie variable, les élèves administrateurs l’ont représentée sous la forme d’un halo. Au centre, un premier cercle de précarité financière, entouré d’un second, la précarité statutaire et de l’emploi. De ces deux cercles émergent trois autres sphères, celle des difficultés sociales, celle des problèmes de santé et la troisième de l‘usure et du malaise au travail.

17 préconisations pour lutter contre la précarité dans la FPT

A partir de la pyramide de Maslow (voir p. 38 de l’étude) transposée à la FPT, les élèves de la promotion Robert Schuman de l’Inet proposent d’élaborer une stratégie structurante, puis d’agir sur la précarité et d’être attentif à son halo :

  1. Réaliser en interne un travail de définition au moyen d’une grille d’analyse opérante
  2. Clarifier le périmètre d’intervention de la collectivité
  3. Doter la collectivité d’un observatoire sur les questions de précarité
  4. Construire un cadre d’actions politiquement et administrativement opérant
  5. Structurer la DRH dans une perspective de lutte contre la précarité en créant des modes de travail pluridisciplinaires
  6. Mobiliser les managers de proximité et consolider leurs compétences pour mieux lutter contre les précarités
  7. Questionner les modes d’intervention financière de la collectivité pour lutter contre les précarités
  8. Inscrire l’action de la collectivité en partenariat avec les acteurs institutionnels ou associatifs de l’action sociale
  9. Communiquer sur les droits des agents et les services à leur disposition
  10. Favoriser le recrutement statuaire en ayant à l’esprit la souplesse de gestion offerte par le statut
  11. Travailler sur une nouvelle organisation du travail permettant de réduire l’emploi précaire
  12. Mieux accompagner les transitions professionnelles des agents
  13. Accompagner les agents dans les événements et accidents de la vie
  14. Utiliser le levier des formations pour lutter contre la précarisation des agents
  15. Accompagner les agents vers plus d’autonomie
  16. Favoriser l’épanouissement professionnel de tous les agents
  17. Porter une attention particulière aux projets de réorganisation de services.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Précarité : les solutions des élèves administrateurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement