logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/639884/pesticides-ces-maires-qui-mettent-la-pression-sur-letat/

ENVIRONNEMENT
Pesticides : ces maires qui mettent la pression sur l’Etat
Hélène Huteau | France | Publié le 30/09/2019 | Mis à jour le 24/09/2019

Relayant les inquiétudes de leurs administrés sur le glyphosate et les perturbateurs endocriniens, les maires signant des arrêtés antipesticides sont toujours plus nombreux, malgré les jugements en illégalité.

Leurs arrêtés antipesticides ont beau être suspendus et annulés les uns après les autres, les maires ont pris la main et porté plus haut que jamais la voix de l’opinion publique sur la peur et la dangerosité des pesticides. Ils remettent ainsi sur le devant de l’actualité le débat sur le changement de modèle agricole. Un débat qui avait fait flop lors des états généraux de l’alimentation en 2017, où les élus avaient d’ailleurs été très peu entendus et consultés…

Alors que les arrêtés continuent de se multiplier (on en dénombre près de 70 à ce jour, selon le collectif Twitter « @MaireAntiPest »), les élus gardent l’avantage sur ce sujet sociétal. Pourtant, le tribunal de Besançon a jugé, le 16 septembre, à l’unisson avec celui de Rennes le 27  août, « qu’il n’y a pas de place pour le pouvoir de police générale » des maires sur les phytosanitaires, qui dépendent de l’Etat. Daniel Cueff, maire (Bretagne écologie) de Langouët (600 hab., Ille-et-Vilaine), a lancé le mouvement le 18 mai ...

REFERENCES


CHIFFRES CLES

  • 96 % des personnes soutiennent l’initiative des maires protecteurs, selon un sondage Ifop - Agir pour l’environnement, réalisé en août.
  • 1 000 avis par jour sont déposés sur « consultationpesticides.fr », notamment grâce à un outil d’aide au dépôt de commentaires développé par Europe Ecologie-Les Verts.


POUR ALLER PLUS LOIN