Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Budgets primitifs des collectivités 2019 : vers une hausse des investissements

Publié le 24/09/2019 • Par La Rédaction • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, Documents utiles, France

AdobeStock_84462517_BillionPhotos
BillionPhotos.com / Adobe Stock
La direction générale des collectivités locales (DGCL) a publié son bulletin d’information statistique de septembre, consacré aux finances locales en 2019. En étudiant les budgets primitifs votés en début d’année et les comptes de gestion de juillet de la DGFiP, les experts de la DGCL présentent les grandes tendances pour l’année, tout en restant au conditionnel.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

À partir des budgets primitifs des collectivités locales votés en début d’année 2019, cette étude de la DGCL montre que :

  •  Les collectivités locales continueraient en 2019 de modérer leurs dépenses de fonctionnement : + 0,4 %, après + 0,3 % en 2018. Cette modération proviendrait, comme en 2018, autant de la stagnation des subventions de fonctionnement versées que de la maîtrise des frais de personnel.
  • Les recettes de fonctionnement progresseraient plus vite que les dépenses, du fait des rentrées fiscales structurellement moins élastiques.
  • L’épargne brute qui s’en dégage progresserait en 2019 beaucoup plus rapidement qu’en 2018 (+ 11,2 % après + 5,6 %).
  • Les dépenses d’investissement augmenteraient en 2019 (+ 8,5 %) plus vite qu’en 2018 (+ 5,2 %). L’accélération serait particulièrement vive pour les départements et les régions, après deux années marquées par les transferts de la compétence transports des départements aux régions.
  • Les recettes d’investissement (FCTVA, subventions reçues et dotations à l’investissement) progresseraient, elles aussi, très fortement (+ 8,2 % après + 10,7 % en 2018) et l’encours de dette se stabiliserait une nouvelle fois en 2019, après des années d’augmentation entre 2003 et 2017.

bis_136_finances_2019_0 by La Gazette des communes on Scribd

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Budgets primitifs des collectivités 2019 : vers une hausse des investissements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement