Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

L’Europe ouvre son 3e financement de wifi public

Publié le 20/09/2019 • Par Baptiste Cessieux • dans : Actualité Club Techni.Cités, France

Nombre de collectivité ayant touché une subvention WiFi4EU depuis 2018 : 6 200, dont 496 françaises
Nombre de collectivité ayant touché une subvention WiFi4EU depuis 2018 : 6 200, dont 496 françaises UE
Premier arrivé, premier servi : course au clic entre collectivités européennes pour un financement de wifi public. L’Europe a ouvert les inscriptions jeudi 19 septembre à 13h et les premiers postulants remporteront un coupon de 15 000 € dédié au déploiement d’une infrastructure wifi.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est la 3e fois en 2 ans que l’Europe ouvre le projet de financement WiFi4EU. Pour cette troisième édition, le principe reste le même et chaque collectivité sélectionnée remporte un coupon d’une valeur de 15 000 € à dépenser dans le déploiement de son wifi public. Petite particularité de cet appel à projets à 27 millions d’euros : il fonctionne sur le principe du premier arrivé, premier servi, tout en respectant une cohérence à l’échelle européenne.

Ses deux premières éditions fixaient ainsi à 8 % le maximum de lauréats par pays. Plus de deux cents collectivités françaises ont ainsi été distinguées aux deux premières éditions. Cette année, chaque pays peut récupérer jusqu’à 15 % des subventions mises en jeu. Autrement dit, même avec un nombre de bons deux fois inférieurs à la deuxième (1780 contre 3400), le nombre de collectivités françaises en capacité de remporter une aide au WiFi public reste le même.

Alors, comment postuler ? Pour les collectivités éligibles (la liste est disponible ici), il faut se rendre sur le portail du projet et espérer être l’une des 1 780 premières à s’être manifestées. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les inscriptions sont toujours ouvertes. Elles fermeront le 20 septembre à 17h mais l’engouement pour ce « concours » est fort.

La première édition, en novembre 2018, avait récompensé 2 800 communes sur les 13 000 participantes. Quant à la deuxième édition, en avril 2019, il avait fallu moins d’une minute pour que 98 % des 3 400 bons soient attribués.

Pour participer, sans doute au prochain appel, les municipalités ou intercommunalités, doivent garantir que leur projet de wifi public garantit un accès internet pour les trois prochaines années. Cet accès doit rester gratuit et libre de toute publicité durant ce laps de temps. Enfin, l’installation doit reprendre les logos du projet européen et ne pas être un duplicata d’un réseau existant.

WiFi4EU-en-europe-occidendale

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. 496 collectivités françaises ont touché une subvention WiFi4EU depuis 2018.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Europe ouvre son 3e financement de wifi public

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

23/09/2019 08h32

Quand on lit « financement européen », ça doit faire tilt dans notre tête : l’Union européenne redistribue les euros que donnent les pays les plus riches et s’en garde une partie. Certains pays reçoivent de l’argent, mais pas la France…
En résumé, la France figurant parmi les pays qui donnent largement plus qu’ils ne reçoivent, est perdante et ne reçoit pas un seul centime venant de l’UE puisque ce n’est qu’une partie de qu’elle donne qui lui revient !
Alors, pourquoi demander à l’UE de choisir comment la France doit développer son wifi public ? C’est une question qui regarde les Français, et certainement pas les Lituaniens ou Slovènes… ou autres !
C’est notre argent, nos impôts ; c’est à nous de savoir ce que nous voulons en faire ! Et seulement à nous…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement