Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • La région Languedoc-Roussillon veut de la cohérence, pas de la compétition, entre les aéroports de son territoire

Transports

La région Languedoc-Roussillon veut de la cohérence, pas de la compétition, entre les aéroports de son territoire

Publié le 27/04/2011 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

En choisissant coup sur coup mi-avril Veolia Transport comme délégataire de service public pour la gestion des aéroports de Carcassonne et de Perpignan, la région Languedoc-Roussillon veut de la « performance » et de la « cohérence » pour les aéroports.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’opérateur Veolia Transport a obtenu le 22 avril la gestion pour 7 ans de l’aéroport de Perpignan de la part du syndicat mixte associant la région Languedoc-Roussillon (majoritaire à 70 %), le conseil général des Pyrénées-Orientales et la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée.
Une semaine plus tôt, Veolia Transport avait remporté la gestion de l’aéroport de Carcassonne en Pays Cathare, propriété de la région Languedoc-Roussillon.

Les deux délégations de service public lancées en septembre 2009 avaient également vu les candidatures de SNC-Lavalin, et de Vinci Airports associé aux deux chambres de commerce locales, jusque là gestionnaires des aéroports.
Le groupement Egis Projects – Airport Strategy et Marketing s’est aussi présenté, mais avait retiré son offre pour Carcassonne mi-2010.

Autour de 500 000 passagers –Christian Bourquin, le président de la région Languedoc-Roussillon (qui s’est appuyée dans l’analyse des offres sur l’expertise du bureau d’études Bipe) a justifié ce choix : « La région a privilégié la performance. Veolia Transport prévoit le plus fort trafic, demande la plus faible compensation financière par passager, accepte le plus fort risque lié à la perte d’une ligne et prévoit de réaliser et financer le plus d’investissements de renouvellement. »
À Perpignan comme à Carcassonne, dont les fréquentations ont baissé à moins de 400 000 passagers, Veolia Transport doit faire remonter le trafic autour de 500 000 passagers.
Avec ces deux récentes attributions, opérationnelles au 1er mai, Veolia Transport va gérer trois aéroports en Languedoc-Roussillon. L’opérateur exploite déjà depuis 2007 l’aéroport de Nîmes-Alès-Camargue-Cévennes, propriété d’un syndicat mixte associant le département du Gard et les agglomérations de Nîmes et d’Alès.

5 tarmacs- Le Languedoc-Roussillon a la particularité d’avoir cinq tarmacs sur son territoire :  Montpellier Méditerranée est – pour l’instant – un aéroport d’intérêt national et Béziers Cap d’Agde en Languedoc appartient à un syndicat mixte réunissant les agglomérations Béziers Méditerranée et Hérault Méditerranée, la communauté de communes La Domitienne et la CCI de Béziers Saint Pons (qui en assure la gestion).

Lors de la session du conseil régional qui a validé le 14 avril le choix de Veolia Transport pour l’aéroport de Carcassonne, le président Christian Bourquin a mis en avant une stratégie de « coordination » et de « recherche de cohérence. « Nous sommes en-dessous du potentiel de trafic, a commenté le président de région :

  • 4 % seulement des touristes du Languedoc-Roussillon utilisent l’avion,
  • contre 18 % à Toulouse,
  • 20 % en PACA
  • et 22 % à Barcelone.

Je fais la proposition d’une gouvernance conjointe, a-t-il ajouté, à ceux qui veulent nous suivre. Définir les grandes orientations, là est le rôle des chambres de commerce, avec nous ».

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La région Languedoc-Roussillon veut de la cohérence, pas de la compétition, entre les aéroports de son territoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement