logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/638634/plan-velo-152-projets-retenus-pour-accelerer-le-mouvement/

MOBILITÉ
Plan vélo : 152 projets retenus pour accélérer le mouvement
Cyrille Pac | Actu ingénierie publique | France | Publié le 17/09/2019

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé les 152 premiers lauréats de son appel à projets pour lutter contre les discontinuités cyclables. Un programme qui a rencontré un franc succès et qui doit permettre de tripler la part modale du vélo.

20190416_115332Neuf mois après le lancement de l’appel à projets « Fonds mobilités actives – Continuités cyclables », le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé, le 14 septembre, les 152 premiers lauréats. Pour rappel, ce programme s’inscrit dans le Plan vélo du gouvernement [1] et vise tout particulièrement à lutter contre les discontinuités des itinéraires cyclables.

Franchissement de gares, d’autoroutes, reprises de pistes interrompues, sécurisation de voies : tous les projets retenus doivent permettre de tripler la part modale du vélo (de 3% à 9%) et, donc, de lever les obstacles à son usage quotidien. Dans le détail, le programme financera des constructions de passerelles, des aménagements cyclables, des transformations de voies ferrées en voies vertes ou, encore, des travaux de sécurisation de carrefours.

« Pour la première fois, l’Etat s’engage financièrement aux côtés des collectivités dans le financement des infrastructures pour les mobilités actives, a déclaré la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, dans un communiqué. (…) L’engouement autour de cet appel à projets témoigne que le vélo est en train d’entrer pleinement dans les mentalités et les politiques publiques ».

275 dossiers déposés, 111 territoires concernés

Doté d’une enveloppe globale de 43,7 millions d’euros, l’appel à projets a rencontré un franc succès : 275 dossiers ont été déposés par 170 collectivités ou sociétés. Et les 152 projets retenus concernent pas moins de 111 territoires. Il confirme encore la volonté des collectivités territoriales pour une politique locale autour du vélo. Comme nous l’avions déjà signalé (« L’appel à projets Vélo et territoire lancé à pleine vitesse » [2]), un autre programme, porté par l’Ademe, avait attiré 343 candidatures pour 102 projets retenus et son objectif était de soutenir les territoires dans leur volonté d’animer une politique vélo.

POUR ALLER PLUS LOIN