Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité locale

Un « Livre blanc » pour relancer la prévention de la délinquance

Publié le 16/09/2019 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu prévention sécurité, France

déterminés
Fotolia
Alors que la présentation de la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance pourrait avoir lieu en octobre, le Forum français pour la sécurité urbaine, qui réunit une centaine de villes de droite et de gauche, a remis le 16 septembre à Matignon son « Livre blanc pour la sécurité des territoires ». Un document de référence basé sur les préoccupations du terrain qui multiplie les pistes de réforme et réaffirme le rôle des maires et le travail partenarial.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment donner un nouvel élan à la politique de prévention de la délinquance ? Douze ans après la loi fondatrice de 2007, qui a fait du maire « le patron de la prévention », telle est en substance la question à laquelle les élus et professionnels du Forum français pour la sécurité urbaine (FFSU) s’emploient à répondre dans un « Livre blanc » ambitieux, remis le 16 septembre au cabinet du Premier ministre.

L’enjeu est de taille. « Nouvelles formes de délinquance, nouveaux acteurs et dispositifs, innovations sociales et technologiques : depuis 2007, de nouveaux défis et de nouvelles pratiques sont apparues et nécessitent une adaptation de la législation en vigueur et des outils de coproduction » peut-on lire d’emblée dans ce document de 64 pages, qui veut « redonner toute sa place à la prévention de la délinquance », souvent qualifiée de parent pauvre des politiques de sécurité.

Une ambition que les villes du « Forum », comme on l’appelle familièrement, avaient conceptualisé en mars dernier à Ivry.

Si le document fourmille de dizaines de propositions, qui font consensus chez les acteurs de terrain, le FFSU réaffirme avec vigueur la volonté unanime des élus et des professionnels de « pérenniser et de systématiser la coproduction des politiques locales de sécurité ». En clair, de réaffirmer le rôle pilote du maire dans le partenariat local de sécurité et, ainsi, de retoquer les propositions mal digérées du rapport Fauvergue-Thourot de 2018 de confier aux services de police et de gendarmerie un « conseil local unique » pour coordonner la sécurité locale.

Peser sur la réforme en cours

Une chose est certaine : les propositions avancées par le FFSU (lire ci-dessous) arrivent à pic. Le ministre de l’Intérieur a d’ores et déjà annoncé qu’une loi de programmation pour la sécurité intérieure serait déposée au début de 2020, à l’issue d’une consultation, qui, en cette rentrée, se fait attendre.

Surtout, comme l’a lui-même déclaré le Premier ministre, Edouard Philippe, il y a quelques mois, ce « Livre blanc » est appelé à nourrir la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance, qui pourrait être présentée en octobre.

A vrai dire, le flou règne toujours sur le calendrier de la future stratégie. Attendue depuis la fin 2017, le document, qui a déjà fait l’objet de nombreuses discussions avec les acteurs de terrain, la dernière en juin, n’est pas encore bouclé. Les associations d’élus sont de nouveaux appelées à échanger à la fin septembre en vue de transmettre une « version enrichie » à Matignon.

Cependant, plusieurs expérimentations devraient être lancées dans les prochains jours : à Dijon, sur la criminalité à l’encontre des seniors, à Toulouse sur la gouvernance et la prévention spécialisée et à Strasbourg sur les travaux d’intérêt général et le thème de l’évaluation.

Un large éventail de propositions

Reflet des préoccupations du secteur, le sommaire du « Livre blanc » passe en revue un large spectre de sujets : la nécessité de relancer le  dialogue police-population, le rôle central de la réussite éducative et de l’aide à la parentalité, le suivi individualisé des mineurs à risques, le soutien au développement des travaux d’intérêt général, la doctrine d’emploi des policiers municipaux, le développement d’une véritable politique de prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation ou encore la mobilisation en faveur de l’aide aux victimes et notamment des victimes de violences conjugales.

A signaler également certains thèmes, plus récents dans la sphère de la prévention : la prise en compte des seniors dans les politiques de prévention, les enjeux spécifiques de la vie nocturne, la coordination avec les acteurs de la santé mentale, la recherche de garanties dans l’apport des « villes intelligentes » (smart city) ou encore, l’ouverture d’un débat sur l’échec des politiques de lutte contre la drogue.

Chantre de la coproduction de sécurité, le FFSU veut également « conforter le maire au cœur des politiques locales de sécurité » et mieux intégrer le niveau intercommunal dans la gouvernance locale.

Le « Livre blanc » appelle également à renforcer la contribution partenariale de l’Education nationale et de la Justice, à reconnaître le rôle de la sécurité privée et à mieux intégrer les citoyens dans l’action de sécurité. L’accent est mis sur la reconnaissance des coordonnateurs prévention – sécurité.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un « Livre blanc » pour relancer la prévention de la délinquance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement