logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/638017/jai-demande-aux-agents-douvrir-la-maison-cnfpt/

FORMATION
« J’ai demandé aux agents d’ouvrir la maison CNFPT»
Bénédicte Rallu | A la Une RH | actus experts technique | France | Toute l'actu RH | Publié le 23/09/2019 | Mis à jour le 24/09/2019

France Burgy, la directrice générale du Centre national de la fonction publique territoriale, arrivée il y a neuf mois en pleine tempête pour l’établissement, tire un premier bilan positif. Les demandes de formations décollent. Les relations avec les collectivités se sont améliorées. A ce stade, la loi du 6 août 2019 n’a pas bouleversé l’organisme. Mais la question du financement de l'apprentissage n'est pas réglée.

 

Quel regard portez-vous sur ces neufs premiers mois passés à la tête de la direction générale du CNFPT ?

Le rapport parlementaire de février, le débat qui s’en est suivi a permis de mobiliser tout l’établissement et le monde public local pour se poser la question de l’utilité du CNFPT. Une période, riche en échanges, alors qu’au départ, elle était vécue comme une  menace. Les choses ont été mises à plat. Cela nous a demandé un effort de communication et de pédagogie.  J’ai demandé à mes collaborateurs d’ouvrir la maison CNFPT, la consigne étant d’adopter une posture de services, d’amener aux collectivités ce dont elles avaient besoin. Cette période a permis de mesurer l’implication de tous et l’attachement des agents et des collectivités à nos services. Les agents et le monde ...

POUR ALLER PLUS LOIN