Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Entretien] Protection de l’enfance

« Un honneur qu’il n’y ait plus aucun enfant à l’hôtel » – Arnaud Simion, vice-président du CD31

Publié le 19/03/2021 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert santé social

Arnaud Simion, vice-président du conseil départemental de la Haute-Garonne en charge de l’enfance et de la jeunesse. Alors que le Gouvernement annonce vouloir interdire le placement des enfants pris en charge par l’ASE dans les hôtels en 2022, l’élu insiste sur la politique volontariste du conseil départemental de la Haute-Garonne menée depuis 2015.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Il n’y a aujourd’hui plus aucun enfant dépendant de l’aide sociale à l’enfance (ASE) hébergé à l’hôtel en Haute-Garonne. Quelle était la situation lorsque vous avez pris vos fonctions ?

À notre arrivée en avril 2015, nous avons ressenti un vrai malaise parmi les professionnels de l’ASE. Près de six cents jeunes étaient alors logés à l’hôtel. Nous avons donc lancé un audit du service, en même temps que le législateur préparait la loi du 14 mars 2016 sur la protection de l’enfance, en y associant tous les professionnels et les associations partenaires.

Quelles mesures avez-vous prises  suite à cette évaluation ?

Il fallait à tout prix créer des places ! Et pas uniquement en maison d’enfants à caractère social (Mecs). Les jeunes de 16 à 17 ans aspirent à davantage d’autonomie et rejettent les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment développer de nouveaux services dans la ville grâce à l'internet des objets ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Un honneur qu’il n’y ait plus aucun enfant à l’hôtel » – Arnaud Simion, vice-président du CD31

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement