Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

ÉDUCATION

« Les collectivités pourraient s’impliquer plus dans les écoles de la deuxième chance » – Alexandre Schajer

Publié le 20/09/2019 • Par Michèle Foin • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Alexandre Schajer_reseau ecole de la deuxieme chance
Reseau E2C France
Les écoles de la deuxième chance montrent depuis quinze ans leur efficacité dans l’intégration professionnelle et sociale des jeunes en difficulté, juge Alexandre Schajer, président du Réseau E2C France.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Le rapport d’activité du Réseau E2C France montre un taux de sortie positive des jeunes – 60 % – en 2018. Quelle est la clé de cette réussite ?

Nos écoles s’appuient sur les trois dimensions de l’insertion : citoyenne, sociale et professionnelle, avec une individualisation totale du parcours. Les attentes de l’entreprise sont aussi prises en compte lors des stages. Parmi les jeunes que nous accueillons pour un diagnostic sur leurs domaines de compétences, 80 % signent leur contrat à l’issue de cette période et vont au bout du parcours. Là est notre première victoire !

La part des mineurs dans les écoles de la deuxième chance a crû de 29 % en 2018. Faut-il s’en inquiéter ?

Pas du tout. Cela correspond aux efforts

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

L’adresse, outil de connaissance des territoires et levier d’efficacité des politiques publiques

de La Poste Solutions Business

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les collectivités pourraient s’impliquer plus dans les écoles de la deuxième chance » – Alexandre Schajer

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement