Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Aide aux victimes

Grenelle contre les violences conjugales : les élus veulent aller plus loin

Publié le 03/09/2019 • Par Mathilde Elie • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

violences conjugales
Premier ministre
A l'occasion du lancement du Grenelle des violences conjugales, le 3 septembre à Paris, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé une série de mesures d'urgence, dont l'ouverture de 1000 places d'hébergement. Si les collectivités ont été peu évoquées, il veut cependant compter sur tous les acteurs de terrain pour que « ce Grenelle puisse radicalement changer les choses ». Un appel entendu par François Baroin, président de l’Association des maires de France, et Alexandre Touzet, représentant l'Assemblée des départements de France, dont la Gazette a recueilli sur place les réactions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée


« Les collectivités ont un véritable rôle à jouer. Ce Grenelle contre les violences conjugales peut nous permettre d’approfondir ce qui existe déjà et voir ce que l’on peut améliorer », déclare Alexandre Touzet, vice-président du conseil départemental de l’Essonne, délégué à la prévention de la délinquance, à la sécurité et à l’égalité femmes-hommes.

Mardi 3 septembre, lors de l’ouverture du Grenelle à Matignon, il représentait l’Assemblée des départements de France. François Baroin, président de l’Association des maires de France, était également présent. « La place des communes et des maires sur ce sujet est au premier rang. Il est donc normal que l’on réponde à la sollicitation de l’Etat pour le lancement de ce Grenelle », explique-t-il.

De quoi satisfaire l’appel du Premier ministre qui, dans discours d’ouverture, a appelé l’expertise des associations, des élus locaux et des professionnels de terrain pour que « ce Grenelle puisse radicalement changer les choses ».

Jusqu’au 25 novembre, des groupes de travail thématique composés d’experts et de victimes doivent être organisés pour proposer des solutions concrètes et adaptées au terrain. « Au niveau des départements il existe déjà ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grenelle contre les violences conjugales : les élus veulent aller plus loin

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement