BTP

Pénurie de bitume : les collectivités pointées du doigt

| Mis à jour le 04/09/2019
Par • Club : Club Techni.Cités

AdobeStock

La fermeture des raffineries n’expliquerait pas, à elle seule, les problèmes d’approvisionnements récurrents en bitume. La planification des travaux, concentrée entre juin et octobre du fait de la commande publique, et la frilosité des maîtres d’ouvrage vis-à-vis des matériaux recyclés, sont aussi incriminées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est aussi la reprise pour les chantiers routiers ! Septembre et octobre concentrent une activité intense. Le pic de consommation de bitume en atteste : elle représente 12 à 13 % de la consommation annuelle à cette période contre 8 % en août. « 600 000 tonnes de bitumes seraient nécessaires pour répondre à la demande sur ces deux mois, souligne Pierre de Thé, directeur de la communication de Routes de France. Mais il manquera 100 000 tonnes chaque mois ce qui va affecter les conditions et les délais de réalisation des chantiers et pénaliser la programmation des futures opérations ».

Les problèmes d’approvisionnement ne sont pas nouveaux. « Nous en avons connu en juin et juillet en 2018 qui nous ont conduit à prolonger et reporter certains chantiers », confirme François De Bonville ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

2  |  réagir

03/09/2019 07h16 - marc

il est assez effarant de lire ce type d’articles, les collectivités sont soumises au dictat des boites de BTP qui lorsqu’il fait froid, pleut, géle à -2 stoppent les travaux, de fait même des travaux prévus en mars sont repoussés en juillet et fin août car faut-il le rappeler contrairement au public nombre de boites ferment durant 15 jours.
pour le recyclage les collectivités ne sont pas opposées à condition de ne pas revivre le scandale des déchets amiantés qui ont fleuris sous les voiries et qui les obligent bien entendu aujourd’hui à payer les mêmes boites à désamianter.

Signaler un abus
03/09/2019 09h27 - Remy

Une réponse à la pénurie saisonnière de bitume : interdire en été les réfections de bandes de roulement sur les autoroutes. Double avantage : moins de ralentissements sur les routes des vacances, concentration des chantiers en ville par les entreprises ainsi soulagées.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP