Travaux publics

Communication aux communes

Par • Club : Club Techni.Cités

Le Code de la voirie routière prévoit déjà que le maire soit informé des programmes de travaux qui affectent la voirie de sa commune de la part des propriétaires, affectataires ou utilisateurs de ces voies, des permissionnaires, concessionnaires et occupants de droit. Pour autant, en matière de marchés publics, les délais de communication de ces programmes peuvent être réduits, élément que le ministre envisage de réformer.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une obligation de cet ordre existe en matière de voirie routière. En effet, aux termes de l’article L.115-1 du Code de la voirie routière : « A l’intérieur des agglomérations, le maire assure la coordination des travaux affectant le sol et le sous-sol des voies publiques et de leurs dépendances, sous réserve des pouvoirs dévolus au représentant de l’Etat sur les routes à grande circulation. Les propriétaires, affectataires ou utilisateurs de ces voies, les permissionnaires, concessionnaires et occupants de droit communiquent périodiquement au maire le programme des travaux qu’ils envisagent de réaliser ainsi que le calendrier de leur exécution. Le maire porte à leur connaissance les projets de réfection des voies communales. Il établit, à sa diligence, le calendrier des travaux dans l’ensemble de l’agglomération et le notifie aux services concernés. (…) Le maire peut ordonner la suspension des travaux qui n’auraient pas fait l’objet des procédures de coordination définies aux alinéas précédents. »

Les articles R.115-1 et suivants développent ces principes. Notamment, il ressort du premier alinéa de l’article R.115-1 que : « Le maire fixe chaque année la date à laquelle doivent lui être adressés par les propriétaires, affectataires des voies, permissionnaires, concessionnaires et occupants de droit ceux de leurs programmes de travaux qui affectent la voirie. Il fixe également les renseignements qui doivent lui être adressés, notamment sur la nature des travaux, leur localisation, la date de leur début et leur durée. »

Par ailleurs, l’article L.141-10 a étendu cette compétence du maire sur les voies situées en dehors de l’agglomération, et l’article L.161-2 aux chemins ruraux.

Enfin, l’article L.131-7 permet au président du conseil général d’exercer les mêmes compétences sur les routes départementales en dehors des agglomérations.

En matière de marchés publics, la publication anticipée de marchés de travaux est prévue à l’article 39 du Code des marchés publics, qui permet de raccourcir le délai de remise des offres si un avis de pré-information a été publié.

Cet avis, qui s’applique aux marchés de travaux de plus de 4 845 000 euros hors taxes, n’est obligatoire que si le pouvoir adjudicateur entend réduire les délais de remise des offres à son marché.
L’extension d’une telle obligation impliquerait de modifier le Code des marchés publics, ce qui nécessiterait un décret en Conseil d’Etat. A ce titre, il convient de s’interroger sur la question de savoir si l’introduction d’obligations spécifiques à certains pouvoirs adjudicateurs, sans pour autant qu’elles constituent des mesures discriminatoires, est envisageable.

Il importerait également de définir à partir de quels seuils ces obligations seraient applicables.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Covid – Eolien – Méthanisation – Biodiversité… toute l’actu de la semaine

    Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 19 au 25 septembre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports... ...

  • La gratuité des transports publics, coûte que coûte

    Une vingtaine de maires ayant proposé la gratuité des transports publics lors de la campagne électorale ont été élus. Face à une crise sanitaire qui complique la mise en place de cette mesure, les élus affichent leur détermination, tout en avançant pas à pas. ...

  • Gestion de crise : choisir le bon système d’alerte

    Le système d’alerte et d’information des populations, qui s’appuie encore trop largement sur un réseau de sirènes, est dépassé, concluait la commission d’enquête du Sénat sur l’incendie de Lubrizol en juin dernier. Le Gouvernement devrait annoncer dans ...

  • A la SNCF, l’écologie devient une arme concurrentielle

    Avant l’ouverture des TER à la concurrence, la SNCF lance le programme Planeter, avec l’ambition de mieux organiser la circulation des 8 200 trains pour produire plus d’offre de transport régional et surtout, réduire les émissions de CO2 de 100 000 tonnes en ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP