Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Regroupements

Dans le Val de Marne, chacun restera dans sa ville

Publié le 23/08/2019 • Par Pascale Tessier • dans : Régions

rupture-divorce-une
Inga - Adobe Stock
Les habitants d’un même quartier à cheval sur deux communes ne deviendront pas citoyens d’une seule et même ville. Le ministère de l’Intérieur vient de refermer le dossier du rattachement qu’ils espéraient.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Circulez, il n’y a plus rien à voir et aucun changement d’adresse postale en perspective ! Le gouvernement vient de mettre un terme aux espoirs des habitants d’une rue de Polangis, ce quartier partagé entre les communes de Joinville-le-Pont et Champigny-sur-Marne qui souhaitaient être tous rattachés à la même ville. Il ne présentera donc pas de décret en Conseil d’État.

Une précipitation estivale ?

Après les avis défavorables du conseil municipal de Champigny, du conseil départemental et du préfet du Val-de-Marne, le coup d’arrêt vient d‘être porté à la procédure par le ministère de l’Intérieur. Faisant fi, au passage, du vote des habitants qui s’étaient prononcés en mai 2018 et du conseil municipal de Joinville, favorables au regroupement.

Étonnés de ce qu’ils assimilent à une précipitation du préfet, à la veille de sa mutation, les habitants – amers – étaient pourtant prêts à attendre une décision après mars 2020.

Regroupés au sein de l’association « Réunissons Polangis » depuis 2013, et refusant d’être porteurs de la moindre démarche politique, les Campinois de Polangis se démènent pour devenir Joinvillais, au motif :

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dans le Val de Marne, chacun restera dans sa ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement