Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Organisation

L’accès au télétravail suscite un fort engouement

Publié le 30/08/2019 • Par Solange de Fréminville • dans : France, Toute l'actu RH

teletravail-une
Flickr by CC Bob August
La matinée de lancement du télétravail organisée par le conseil départemental de la Haute-Garonne, le 24 mai 2019, a été un succès.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Haute-Garonne, 6 131 agents, 1,3 million d’hab.] Pour le lancement du dispositif de travail à distance – 302 agents dès le 1er juin 2019 –, le conseil départemental de la Haute-Garonne a vu les choses en grand, le 24 mai 2019. « Le principe est l’universalité : toutes les filières et toutes les catégories d’agents y ont accès. Il peut se pratiquer à domicile ou dans l’un des 26 tiers-lieux prévus, où une centaine de postes sont aménagés », indique Georges Méric, président (PS) du conseil départemental de la Haute-Garonne. Et les modalités sont souples : le télétravail est praticable un à deux jours par semaine, l’un fixe, l’autre variable.

Horaires variables

D’où un fort engouement, avec 354 candidats dès la première campagne ouvrant l’accès au télétravail, soit près de 5 % du personnel ayant adopté cette possibilité avec l’assentiment de l’encadrement. Cependant, 52 demandes ont été refusées, principalement parce que le service nécessitait une présence physique sur le lieu de travail. Les principaux bénéficiaires sont des agents des catégories A et B (80 %, alors qu’ils composent 45 % de l’effectif de la collectivité) et ceux de la filière administrative. Les femmes sont un peu plus demandeuses (72 %, alors qu’elles représentent 60,9 % du personnel), mais la jeune génération ne s’est pas ruée sur ce nouvel outil : la moyenne d’âge est de 47 ans.

Première raison de l’adoption du dispositif,

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’accès au télétravail suscite un fort engouement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement