logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/634441/les-10-articles-les-plus-lus-du-club-prevention-securite/

TOP DE L’ÉTÉ 2019
Les 10 articles les plus lus du Club prévention sécurité
Mathilde Elie | A la Une prévention-sécurité | Actu prévention sécurité | France | Publié le 09/08/2019 | Mis à jour le 08/08/2019

La Gazette profite de l’été pour revenir sur les six premiers mois de l’année 2019. Aujourd’hui, retrouvez les articles du Club prévention sécurité qui vous ont le plus interpellés.

podium vainqueur classement gagnant

1/ Le gouvernement s’engage à protéger le statut de sapeur-pompier volontaire [1]

A l’occasion d’un déplacement au centre de secours de Fuveau, dans les Bouches-du-Rhône, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a tenu à rassurer sur le statut de sapeur-pompier volontaire. Un décret d’application permettant de déroger à la directive européenne sur le temps de travail devrait être prochainement publié.

2/ A quoi ressemblera NexSis, le futur système d’alerte commun à l’ensemble des Sdis ? [2]

NexSis est annoncé comme un système d’alerte et d’opérations qui doit faire entrer les secours dans l’ère du numérique. Françoise Dumont, présidente du Sdis du Var et du conseil d’administration de l’Agence du numérique de la sécurité civile, et Michel Monneret, directeur de la structure, nous présentent ce nouveau dispositif.

3/ Les députés votent une meilleure reconnaissance de l’engagement des policiers municipaux [3]

Lors de l’examen du projet de loi de transformation de la fonction publique, les députés ont adopté un amendement visant à mieux reconnaître l’engagement des policiers municipaux en leur offrant des garanties statutaires renforcées en cas de blessure graves ou de décès en service. Depuis, la loi a été promulguée [4].

4/ Le défenseur des droits alerte sur le recul des services publics [5]

Dans la cinquième édition de son rapport annuel, le défenseur des droits, Jacques Toubon, a mis en garde contre le risque de rupture entre les usagers et des services publics de plus en plus privatisés, dématérialisés et complexifiés. Il est également question de la déontologie de la sécurité qui concentre la plus forte hausse des réclamations.

5/ Contentieux du stationnement : les premiers verdicts [6]

Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2018, la réforme du stationnement payant sur voirie suscite l’incompréhension des automobilistes. En un an, la nouvelle commission du contentieux du stationnement payant, installée à Limoges, a reçu pas moins de 85 000 requêtes… Focus sur les premières jurisprudences.

6/ Politique de la ville : ce qu’il faut retenir de la feuille de route pour 2019 [7]

Six mois après la présentation de la feuille de route gouvernementale pour la politique de la ville et la signature du Pacte de Dijon, le Premier Ministre a adressé le 22 janvier aux préfets une circulaire sur la mise en œuvre des mesures prévues. A commencer par la révision des contrats de ville.

7/ Le retour des 90km/h, un casse-tête pour les départements [8]

Communes et départements vont pouvoir déroger à la limitation des 80 km/h sur les routes dont ils ont la gestion. Concrètement, comment cela va-t-il se traduire sur le terrain ?

8/ Ça chauffe encore entre Samu et pompiers [9]

Alors que le nombre d’interventions s’envole, menaçant la pérennité du système, le ton monte entre les rouges et les blancs. Les relations entre les Samu et les pompiers, qui s’étaient pacifiées, connaissent un regain de tension ces derniers mois.

9/ Police municipale : Christian Estrosi presse le gouvernement d’agir [10]

Le maire de Nice, qui préside la commission consultative des polices municipales, réitère sa volonté d’étendre les compétences des agents et de régler les questions statutaires et indemnitaires en suspens. Depuis, la commission consultative s’est réunie, le 9 juillet [11].

10/ Temps de travail : les sapeurs-pompiers interpellent les candidats aux élections européennes [12]

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France craint que l’application de la directive  européenne sur le temps de travail de 2003 signe la fin des sapeurs-pompiers volontaires. A trois mois des élections européennes, ils souhaitent que les candidats s’emparent du sujet et ils réclament une directive propre à leur métier.